2020: Programme d'URGENCE CLIMATIQUE et décisions politiques internationales

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


2020: Voici la deadline à ne pas franchir, voici l'appel du 12 Septembre 2018.

Nous rentrons progressivement dans une phase de déclin de notre espèce, la situation est celle-ci et elle est urgente:

Une espèce repose uniquement sur 3 choses:

  • Reproduction
  • Succès de l'espèce
  • Extension du territoire

Aujourd'hui, nous rentrons dans un point de bascule entre l'environnement et notre espèce. Nous avons cru depuis la révolution industrielle que nous pouvions user des ressources terrestres et marines sans qu'il n'y ait d'impact, ce mode de pensée est aujourd'hui archaïque et dangereux car persistant dans la conscience collective.

Le jour de dépassement arrive de plus en plus tôt chaque année, la consommation mondiale s'emballe, la pauvreté explose, les maladies comme Ebola deviennent persistantes, les migrations dues aux guerres et au changement climatique deviennent exponentielles... mais nous continuons toujours à :

- Mettre en place les mêmes personnes

- Voter pour les mêmes politiques

- Acheter les mêmes produits et toujours acheter plus

- Enrichir un système pensés par les lobbies pour les lobbies (pétroliers, alimentaires, énergétiques ect...)

- Prêter de l'attention à des choses futiles, aux coups d'éclats (buzz)

Citoyens de la Terre, nous ne voulons pas que les générations futures nous regardent en nous disant "Vous aviez plus urgent à faire non?, vous aviez les clés pour changer réellement les choses, faire en sorte que nous ne nous retrouvions pas dans cette situation, vous avez cédé..."

Le secrétaire des Nations Unis, Monsieur António Guterres a fait un discours sonnant comme le glas de notre civilisation face aux enjeux environnementaux :

"Si nous ne changeons pas d’orientation d’ici 2020, nous risquons des conséquences désastreuses pour les humains et les systèmes naturels qui nous soutiennent"

Aujourd'hui, la Terre décide petit à petit de sortir de son silence mais l'humain, l'espèce la plus développée ne comprend pas que ses actions à court terme ont un impact sur sa survie à long terme.

Nous sommes aujourd'hui à un tournant de notre civilisation, la machine est enclenchée.

Nous, peuple de le Terre demandons à nos dirigeants politiques à l'horizon 2020 de réaliser ces 20 mesures en deux ans:

  1. Des mesures environnementales concrètes, coercitives et menées de front avec la totalité des pays en faisant abstraction des problèmes des religions, des problèmes économiques, nous savons qu'il y a de l'argent, il faut juste bien l'investir.
  2. Créer un chantier international regroupant toutes les actions prioritaires à menées pour la sauvegarde de l'environnement par chaque état pour 2020, ces actions découlant d'un rapport unique par état scindé en 5 parties : Faune terrestre/marine - Flore terrestre/marine et aménagement du territoire pour l'humain rédigé par la communauté scientifique.
  3. Créer un fond international pour l'urgence climatique, dirigée par l'ONU et alimenté par la totalité des états à hauteur de 2 Milliards d'euros par jour (c'est à dire la moitié des dépenses journalières mondiales gouvernementales liées à l'armée) afin de financer de la recherche océanographique, la recherche technologique dans l'énergie et le transport, la production de bio-masse, les alternatives aux pesticides, l'éducation environnementale, la défense armée des eaux territoriales afin de stopper la pêche illégale, le braconnage sur terre et en mer et la pêche des cétacés, le ramassage des déchets sur terre et en mer, la préservation par la culture de coraux de la grande barrière de corail.
  4. Créer une antenne dans chaque pays du fond international d'urgence climatique, en relation avec les ONG, associations afin de concrétiser les actions pour chaque état.
  5. Remettre en application le principe de consigne à l'échelle mondiale sur des contenants verres afin de faire disparaître la production de plastiques liés à la consommation d'ici 2020 et fabriquer des usines locales de création et de collecte de contenants en verre afin de ré-employer le personnel impacté.
  6. Interdire la production de produits jetables plastiques, emballages plastiques afin de développer des moyens alternatifs éco-responsables, la conversion d'entreprise matériaux plastiques étant soutenue par le fond international d'urgence climatique.
  7. D'obliger les industriels de tout les secteurs d'activités de contribuer au fond international d'urgence climatique sur le principe d'une participation: cette participation étant proportionnelle à la taille de l'entreprise mais aussi en fonction du secteur d'activité dans laquelle elle se trouve et/ou du montant total des dividendes de l'année n-1 qu'elle a reversé à ses actionnaires.
  8. De marquer dans les lois internationales, l'obligation des grandes surfaces de proposer 50% de leur aire de vente à des produits sans emballages, en vrac et de ne pas proposer des produits n'étant pas de saison dans le pays (ex en France de tomates au mois de Décembre) afin de ré-investir dans les circuits courts et d'être en phase avec la nature.
  9. D'inciter, par le biais de réduction de taxe sur le ramassage d'ordures ménagères, les citoyens à tendre vers le "Zéro-déchets", ceci pouvant se faire localement par les collectivités.
  10. De développer une taxe carbone internationale « en aval » sur les biens et les services, calculée pour chaque produit à partir de son contenu CO2, c'est-à-dire en fonction des émissions de CO2 que sa production et sa distribution engendrent afin d'orienter le consommateurs sur les produits qu'il achète, cette taxe internationale alimentera le fond d'urgence climatique.
  11. De rendre obligatoire par la mise en place d'une loi internationale et avec un critère d'évaluation annuel par une police climatique, le développement (par les industriels de l'automobile avec l'aide de leur R&D) de moteurs thermiques à injection à eau, de moteurs à énergie bio-masse, électriques....
  12. De dimensionner le nombre de prises électriques de rechargement de véhicules et de créer des grands travaux d'infrastructures afin de faire des stations électriques sur les autoroutes, routes et villes.
  13. De mettre dans le domaine public la totalité des brevets apportant des avancées majeures en terme de lutte contre l'émission de C02 dans tout les secteurs d'activités.
  14. Développer des mécanismes de compensation carbone ou d'émission négative par la plantation d'arbres au plan international.
  15. D'interdire la vente de bois classés et d'espèces à partir de vulnérable dans la liste de l'IUCN.
  16. Interdire la pêche au chalutage profond ainsi que la technique de pêche électrique (prônée par le gouvernement des Pays Bas).
  17. Interdire toute vente d'espèces protégées par les États et particuliers afin de financer des chasses aux trophées légales.
  18. Interdire toute nouvelle prospection pétrolière afin d'inciter l'économie mondiale à se débarrasser de l'énergie fossile et fixer un prix fixe mondial du baril afin d'éviter toute inflation.
  19. De créer un tribunal international climatique afin d'instituer au niveau mondial des normes contraignantes et permettant de faire représenter les populations victimes des dérèglements du climat.
  20. La mise en place par l'ONU d'une police climatique (éco-garde) qui intervient aux côtés des états afin de faire appliquer ces orientations.

Nous n'avons que trop attendu, prenons compte de l'importance des changements à effectuer en 2 ans... ce n'est pas une utopie, il faut que les citoyens aillent dans la rue, qu'ils fassent des actions citoyennes et reprennent le pouvoir par leur consommation!

Nous avons deux atouts :

- La carte d'électeur

- La carte de crédit

Julien T - Citoyen de la Terre

 



Julien compte sur vous aujourd'hui

Julien T a besoin de votre aide pour sa pétition “ONU: 2020: Programme d'URGENCE CLIMATIQUE et décisions politiques internationales”. Rejoignez Julien et 1 898 signataires.