NON A LA DESTRUCTION DU PARC DES BRUYERES - COURBEVOIE

NON A LA DESTRUCTION DU PARC DES BRUYERES - COURBEVOIE

0 a signé. Prochain objectif : 35 000 !
Quand elle atteindra 35 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !
Association Sauvons le Parc des Bruyères a lancé cette pétition adressée à Jean-François Monteils (Président du directoire de la Société du Grand Paris) et à

Nous demandons à la Société du Grand Paris (SGP) d’abandonner le choix du Parc des Bruyères comme site d’ouvrage de la ligne 15. Nous avons appris par voie de presse relayant le dernier conseil municipal du 14 avril 2021 que le parc des Bruyères, situé à côté des cours de tennis Borotra, le long du Boulevard de la Paix, allait être quasiment détruit.

La précédente Déclaration d’Utilité Publique (DUP), adoptée par décret en Conseil d’Etat le 21 novembre 2016, prévoyait uniquement un puits de sécurité de 700 m2 destiné aux accès de secours et à la ventilation du tunnel de métro (ouvrage 2803P). Aujourd’hui, nous apprenons que le projet de DUP modificative (DUPm) du 25 septembre 2020 impose une augmentation de l’emprise chantier à 3 300 m² en plein cœur du parc condamnant ainsi la quasi-totalité du parc pendant plusieurs années. Si chacun entend évidemment accepter une part de contrainte dans l’intérêt général, ce changement est radical, surdimensionné et aux impacts déraisonnables.
 
Ce Parc de 40 ans, lieu de vie bien connu du quartier, est accessible à tous. Les enfants profitent des aires de jeux et de son espace fermé pour courir dans l’herbe ou y apprendre à faire du vélo. Les familles, nos ainés peuvent profiter de ce bel endroit ombragé durant la saison chaude. C’est l’un des derniers grands poumons verts de la ville qui compte parmi les plus denses de France (20.000 habitants au km2). Avec ses grands arbres vénérables, véritable capteur de CO2, il limite aussi les effets du réchauffement climatique à l’échelle du quartier. Son patrimoine végétal d’une grande variété a été mis en avant lors de plusieurs expositions : cèdre bleu de l’Atlas, grand cépée de chênes de 2 troncs, marronnier, bouleau pleureur, cerisier du Tibet, lilas des Indes, érable plan pourpre, millepertuis, noisetier, peuplier, magnolia persistant, tilleul en fleurs à petites feuilles, tulipier de Virginie… A l’heure où la lutte contre le réchauffement climatique est dans tous les esprits, il semble impensable de détruire l’un des plus grands parcs de la ville.
 
Oui à la ligne 15, non à la destruction du parc ! Notre action n’est ni politique, ni contestataire vis-à-vis de la ligne 15 qui présente de grands avantages pour nos futurs déplacements et s’inscrit dans une démarche environnementale positive. Mais on peut légitimement s’interroger sur les motivations de ce changement de plan. L’abandon de cette extension insensée, et le retour au scenario initial, plus raisonnable, est une évidence à l’ère de l’urgence climatique. 
 
Prenons nos responsabilités ! L’enquête publique ouvrira le 28 juin, calendrier par ailleurs peu adapté à l’ouverture d’une large concertation. Plus nous serons nombreux à signer cette pétition, plus nous aurons de chances de sauver ce parc. Partageons la pétition à nos voisins, familles et amis avant de la remettre en mairie au commissaire-enquêteur en charge de l'enquête publique. Mobilisons-nous aussi en nombre lors de ces quelques semaines d’enquête publique ! 

Rejoignez notre groupe Facebook - Sauvons le parc des Bruyères

0 a signé. Prochain objectif : 35 000 !
Quand elle atteindra 35 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !