Pétition fermée
Adressée à Promoteur

ABANDONNEZ LE PROJET PORTZAMPARC ! Nous vous demandons de renoncer au projet actuel du site de l'ancien hôpital d'Annecy qui va défigurer irrévocablement l’un des plus beaux sites de France.

Le site de l'ancien hôpital d'Annecy (quartier Marquisats, Trésum), soit 6 hectares à proximité immédiate du lac et de la vieille ville, risque d'être définitivement défiguré. Certes les voies de la contestation juridique ont été épuisées, les différentes juridictions n'ayant hélas pas examiné les principaux arguments de fond.  Mais il reste encore au promoteur le pouvoir de renoncer à un projet inadapté qui va définitivement enlaidir ce site magnifique, la vieille ville et le lac !

Bien que le maire Jean-Luc Rigaut ait soutenu ce projet nous espérons qu'il entendra enfin la voix des Annéciens et de tous ceux qui aiment Annecy et son lac pour demander solennellement au promoteur d'abandonner ce projet et de le remplacer par un autre qui sera le fruit d'une concertation.

Il est encore temps d’éviter une erreur historique.

Pour nos enfants et toutes les générations à venir, il est temps de saisir cette ultime chance de restaurer ce joyau naturel de notre patrimoine grâce à un projet harmonieux qui puisse, dans la concertation, faire l’unanimité. L’harmonie, au delà même des critères de la beauté, c’est ce qui est juste, et le juste est universel. Ce projet ne sonne pas juste, il sonne faux !

Annéciens ! D'autres citoyens ont remporté des victoires après des initiatives similaires à la nôtre :  

- ainsi à Grenoble, le  projet de l’Esplanade de M. de Portzamparc a été définitivement annulé par la nouvelle Municipalité.

- à Paris une majorité s’est dégagée au conseil municipal pour rejeter le projet de la Tour Triangle (80 000 m2 de surface…chiffre proche du nôtre).

Il faut savoir que le projet des Tresum sera au moins 10 fois plus visible dans le paysage annécien que celui du centre des congrès d'Albigny qui soulève une forte opposition.

Il comprendra environ 60 000 m2 de surface construite. L’étagement de la vingtaine de bâtiments clonés, dont la plupart feront 7 niveaux, va couvrir entièrement le flanc de coteau, de la rue des Marquisats (450 m d'altitude) jusqu’au bvd de la Corniche (475 m d'altitude). Cela représentera une masse de 50 mètres de hauteur ! Nous aurons, au-dessus de la barre de béton de l’ancien hôpital, des bâtiments atteignant parfois 25 mètres, la topographie naturelle du terrain sera bouleversée, l’escarpement en rocher sera arasé ou comblé par les gravats, etc.

Enfin, depuis les permis de construire de 2009, tout a changé : les 6 hectares sur lesquels le projet est situé se trouvent, depuis décembre 2013, en secteur AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine)  qui impose désormais une meilleure intégration au site pour toute construction : une nouvelle raison de revoir ce projet litigieux, puisque les permis ont été accordés antérieurement.

De même il est curieux qu’un secteur si cher aux Annéciens n’ait pas donné lieu à la création d’une ZAC (Zone d'Aménagement Concertée), ou au moins à un concours d’architectes avec un jury élargi aux associations.

Nous avons proposé une alternative prenant en compte l'âme du site et de la vieille ville. Une charte permettrait à plusieurs architectes et non à un seul de s’exprimer tout en respectant un cahier des charges.

Il faut profiter des délais de déconstruction pour réétudier l’ensemble.

Comme on tente de le faire croire, nous ne sommes pas opposés à la construction de logements, mais nous pensons que l’élégance, l’esthétique, l'intégration dans le paysage, l’équilibre des proportions, un ensemble harmonieux,  sont des critères qui doivent être pris en compte par un promoteur, pour les futurs habitants mais aussi pour tous ceux qui pourront regarder et profiter de la vue ce site restauré.

« Il y a deux choses dans un édifice : son usage et sa beauté. Son usage appartient au propriétaire, sa beauté à tout le monde ;[…] » Victor Hugo, 1825

Alain Bexon, Président d'Annecy patrimoine, Conseiller municipal d'Annecy, Conseiller communautaire de l'agglomération d'Annecy

Alain Moysan, Président de l'ALAE (Lac Annecy Environnement) 

 

Pistes de réflexions sur l'aménagement de ce quartier : http://alain-bexon.hautetfort.com/archive/2013/04/20/reflexion-sur-l-amenagement-du-site-des-marquisats-tresum1.html

Cette pétition a été remise à:
  • Promoteur


    Annecy PATRIMOINE a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 955 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Annecy compte sur vous aujourd'hui

    Annecy PATRIMOINE a besoin de votre aide pour sa pétition “NON A LA DEFIGURATION D'ANNECY !”. Rejoignez Annecy et 954 signataires.