120 bassins-prisons, c'est non!

0 a signé. Allez jusqu'à 10 000 !


Empêchons la création du "centre océanographique" de 120 bassins-prisons à Dieppe! Non à l'exhibition permanente de plus de 1200 espèces de poissons, ce qui représente des centaines de milliers d'individus! Qu'ils soient nés libres ou captifs, l'enfermement représente la même souffrance! 

Pourtant, les poissons, quelle que soit leur taille sont aussi sensibles que nous! Ils ont des systèmes de communication élaborés et une grande mémoire, contrairement à la légende. Qui entendra leurs cris?

La santé de l'Océan permet la régulation du climat, les écosystèmes permettent cette bonne santé. Mettons un coup d'arrêt à ce projet qui va à l'encontre du respect de l'environnement en mettant la biodiversité en bocal! 
Le qualificatif de "géant" pour cet aquarium, c'est de la poudre aux yeux! 

La reconstitution de leur environnement naturel sera inévitablement factice. Aucun des choix qu'ils font quand ils sont libres ne leur sera autorisé. Quel ennui!
Les sons des filtres à eau, les pas et les voix des visiteurs auront tôt fait de stresser mortellement tous ces êtres marins qui n'ont rien à y faire! Imaginez avec la fosse de plongée prévue pour que des humains pénètrent dans leur territoire, déjà si artificiel et minuscule... 

Refusons cette construction! Une prison de plus pour les animaux, c'est non!

Nous soussignés soutenons la demande de One Voice et de Sea Shepherd France d'empêcher la construction de cet aquarium dans le Nord de la France!



One Voice et Sea Shepherd France compte sur vous aujourd'hui

One Voice et Sea Shepherd France a besoin de votre aide pour sa pétition “Nicolas Langlois: 120 bassins-prisons, c'est non!”. Rejoignez One Voice et Sea Shepherd France et 9 406 signataires.