Il est temps pour le Burkina Faso d'appliquer sa loi contre la pollution plastique!

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


En 2014, le Burkina Faso à adopté une loi visant à interdire l’importation, la commercialisation et la distribution des emballages et sachets plastiques non biodégradables. Quatre années plus tard, force est de constater qu'aucun changement n'a été effectué et les déchets plastiques continuent de s'amonceler, provoquant la mort du bétail et de la faune sauvage ainsi que la pollution des cours d'eau et des sols. Il est temps que le Burkina Faso suivent l'exemple d'autres pays africains en matière de lutte contre la pollution plastique, c'est pourquoi nous demandons à son ministre de l'environnement Batio Bassiere de trouver des solutions concrètes pour faire appliquer la loi N° 017-2014/AN sur l'interdiction des emballages et sacs plastique afin de protéger l'environnement et la santé publique.