Victoire confirmée

"Écoles primaires, gestion secondaire" : répondez à ma lettre ouverte.

Cette pétition a abouti avec 20 634 signatures !



Le 30 novembre dernier, j'ai envoyé une lettre ouverte à la Ministre de l'Éducation Nationale, Mme Najat Vallaud-Belkacem, par le biais de son site internet. Cette lettre ouverte relatait mon quotidien dans l'école où je travaillais alors, une réalité qui n'est qu'un exemple révélateur d'une situation d'ensemble alarmante. Je lui demandais d'en prendre la mesure pour l'assumer publiquement. Le jour même, un courrier-type m'est parvenu me confirmant que mon message avait bien été transmis. La lettre ouverte a été relayée par plusieurs médias, et par les internautes sur les réseaux sociaux. Le 4 décembre, j'apprends par un article sur le site d'Europe 1 que la ministre a déclaré avoir lu mon courrier "avec un grand intérêt".

Le mardi 7 mars j'ai finalement reçu un courrier de la Ministre m'assurant qu'elle restait mobilisée sur le problème des écoles marseillaises.

Sur ce problème du bâti dans les écoles marseillaises, il y a peut-être eu quelques avancées, mais qui peuvent encore n'être que de la poudre aux yeux si les paroles ne sont pas suivies d'actions.

En effet, grâce à la mobilisation citoyenne et médiatique, le problème a donc été porté sur le devant de la scène au niveau national. Face au déni municipal, le 4 février, la Ministre de l'Éducation Nationale et le Ministre de la Ville ont ainsi envoyé une circulaire demandant au Préfet de Région et au Recteur d'Académie de dresser un état des lieux des écoles Marseillaises.  Le délai était d'un mois. Entre-temps, quelques travaux d'urgence ont été réalisés dans les écoles qui avaient été le plus médiatisées.

À l'heure actuelle rien ne permet d'affirmer que les réactions des pouvoirs publics vont déboucher sur une action cohérente et décisive. La menace existe toujours que la communication politicienne ait réussi à étouffer l'affaire sans régler les problèmes de fond.

Les parents, les enseignants et les syndicats sont toujours mobilisés sur la question: mpe13, Manifeste des écoles marseillaises, collectif la Castellane, snuipp, parents d'élèves de l'école Consolat, Saint-Mitre, et bien d'autres encore...

 

Par ailleurs, concernant l'ensemble des autres problèmes dont je fais état dans ma Lettre ouverte, qui eux sont directement du ressort de notre Ministre, il n'y a eu absolument aucun retour.



Je maintiens donc cette pétition en ligne.

Si vous vous sentez concernés, en tant que parent ou citoyen, merci de lire la lettre et de signer cette pétition pour que nous défendions ensemble la mise en œuvre des valeurs de la République dans les écoles.



Madame la ministre, par votre non-réponse vous reconnaissez que malgré vos discours, notre Éducation n'est plus Nationale et que vous n'y pouvez plus rien.


Nous vous demandons d'avoir le courage politique d'assumer la réalité du terrain pour pouvoir agir et offrir à notre société de demain des citoyens égaux et responsables.
 

Charlotte Magri



Charlotte compte sur vous aujourd'hui

Charlotte MAGRI a besoin de votre aide pour sa pétition “Najat Vallaud-Belkacem: La vie et les besoins de mes élèves sont menacés: répondez à ma lettre ouverte.”. Rejoignez Charlotte et 20 633 signataires.