ALERTE POUR LES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP : GRANDS OUBLIES DE LA CRISE COVID 19

ALERTE POUR LES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP : GRANDS OUBLIES DE LA CRISE COVID 19

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Delphine SARRAZIN-PAULIEN a lancé cette pétition adressée à Monsieur Macron président de la république et à

Nous parents d'enfants en situation d'handicap, avons besoin de votre soutien. Voici la lettre que nous adressons aux autorités.

En effet, nos enfants bénéficient d'AVS qui permettent une scolarisation la plus normale possible. Nous vous remercions pour votre aide. Si vous êtes concerné par ce sujet, nous vous invitons à nous contacter.

Le nombre fera la différence.

A l’attention de :

- Monsieur MACRON Président de la République
- Monsieur PHILIPPE Premier Ministre
- Monsieur BLANQUER Ministre de l’Education
- Madame Sophie CLUZEL Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées
- Monsieur VERAN Ministre de la Santé
- Monsieur ANZIANI Maire de la ville de Mérignac
- Madame RECALDE Elue aux affaires scolaires de Mérignac
- Madame LEAO Elue au handicap de Mérignac
- Le Coordinateur des AVS

Objet : PRISE EN CHARGE SCOLAIRE DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP PENDANT LA CRISE SANITAIRE COVID 19

Mesdames, Messieurs,

Nous, parents d’enfants porteurs d’handicap (physique, sensoriel, mental et/ou cognitif) souhaitons vous alerter sur notre situation.
La crise sanitaire sans précédent que nous connaissons actuellement est subie encore plus brutalement par nos enfants et donc par rebond, par nous.
Depuis déjà deux mois, notre situation n’est absolument pas prise en compte.
Comment devons-nous faire pour allier télétravail et école à la maison ?


Nos enfants en temps normal bénéficient d’une prise en charge particulière à l’école et des AVS sont là pour les aider au quotidien. Comme vous le savez, il n’y a pas d’attribution de convenance pour cette assistance. Sans ce soutien, leur scolarité serait impossible.


Aujourd’hui, nous ne sommes pas certains que la reprise de l’école sera possible pour eux.
Non pas que nous en déciderons ainsi mais parce que les médecins qui suivent nos enfants nous le recommanderont.
Qu’allons-nous pouvoir faire ?

Et que deviennent également les AVS de nos enfants ? Nous n’avons entendu aucune information à ce sujet (surprenant ?).


Le handicap concerne tout le monde, toutes les catégories sociales. En ça il est égalitaire.
Parmi nous, parents-aidants, vous trouverez des salariés du public, du privé, des indépendants, des intérimaires.
Alors que proposez-vous pour que nos enfants reprennent le chemin du savoir et pour leurs parents celui du travail ?

N’oublions pas le souhait de l’état mais également de nous parents, pour une école inclusive.


Pouvons-nous envisager une prise en charge à domicile de nos enfants dans les périodes où ils seront à la maison, par leur AVS (si consentement des deux parties bien entendu, mesures d’hygiène et masques) ?

 
Il est aujourd’hui urgent pour nous d’obtenir des réponses à toutes ces interrogations.


Nos enfants ont également le droit à la connaissance au nom de l’égalité dont nous sommes si attachés dans notre pays.

Pensez-vous appliquer la double peine (qui est déjà bien souvent une réalité pour nous), en condamnant ces enfants à un décrochage scolaire certain et les plonger eux et leurs familles encore plus dans la précarité.
Nos vies sont déjà fortement complexes du fait des prises en charge de nos enfants parfois très lourdes.
Cette situation est donc intenable à long terme et vous devez en prendre compte.
Nous aidants, ne parlons plus de charge mentale. Nous l’avons dépassé depuis déjà bien longtemps.


En vous remerciant par avance pour le soin que vous apporterez à nos requêtes et restant à votre disposition,

Cordialement.

Des Parents avant d’être aidants

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !