Pétition fermée
Adressée à Monsieur le President de la Republique

Crash de Charm-el-Cheikh 2004, plus de 11 ans et pas de justice. Nous voulons la mise en examen de M. NOUR, le PDG de Flash Airlines, assortie d'un mandat d'arrêt international. Il ne s'agit pas d'un désir de vengeance mais d'un besoin de simple justice.

(English version below) - Les tragédies aériennes récentes ont soulevé beaucoup d'émotion, entraînant leurs cortèges de promesses - la main sur le cœur - de tout mettre en œuvre etc. etc.
- Dans le cas de celle de Charm el-Cheikh ( 148 victimes dont 135 Français ), après 11 ans, 3 Présidents de la République, une dizaine de ministres "concernés ", 4 juges d'instruction, 2 ou 3 procureurs, de longues expertises, la vérité et les responsabilités ne sont toujours pas clairement établies.

Pire, nous ne pouvons être reçus par le procureur, au motif qu'il procède à la finalisation du règlement du dossier, et qu'il lui serait difficile d'échanger utilement et de nous livrer quelque information que ce soit sur la position du Parquet.

Quant à la Garde des Sceaux Mme Taubira, sollicitée par lettres et verbalement, elle nous fait savoir "qu'il n'appartient plus au Garde des Sceaux de donner quelque instruction que ce soit aux parquets ..."
Elle ajoute que l'instruction est en voie d'achèvement, le dossier ayant été communiqué au Parquet pour règlement.
- Cela a des allures de préparation d'un non-lieu furtif. 148 victimes, pas de responsables, pas de coupables, circulez bonnes gens, il n'y a rien à voir !
- Or, des responsables, il y en a !! Il y en a au moins un, Monsieur Mohamed Toufik Abdelatif NOUR, président du Conseil d'Administration de FLASH AIRLINES. Les rapports d'experts ont montré clairement ses fautes inexcusables. Il n'avait pas le droit de faire voler son avion. Il a refusé de se rendre à la convocation du juge d'instruction. Cela n'empêche pas les poursuites contre lui, au contraire, même s'il se sent à l'abri des frontières de l'Egypte.

- Nous voulons la mise en examen de M. NOUR, assortie d'un mandat d'arrêt international. Il ne s'agit pas d'un désir de vengeance mais d'un besoin de simple justice.

(English) : Recent plane tragedies have triggered waves of emotion and their lot of promises to do whatever it takes, etc., etc...
In the case of Sharm El Sheikh, which claimed the lives of 148 victims including 135 French nationals, 11 years and not fewer than 3 presidents, a dozen ministers “involved” in the case, 4 investigating judges, 2 or 3 prosecutors and bottomless expert assessments, have not managed to bring to light the truth about what really happened and who was responsible for it.

Even worse, those close to the victims are not permitted to meet the prosecutor, on the grounds that the latter is busy finalising the case, and that it would be difficult for him to exchange helpfully or to give any information regarding the position of the Public Prosecutor’s department.

The Keeper of the Seals (Minister of Justice), Mrs. Taubira, has been solicited via letters and orally, however has reverted that it is “no longer for the Keeper of the Seals to give any instruction whatsoever to the Public Prosecutor’s department”.

She added that the investigation is about to be finalised, and that the case has been submitted to the Public Prosecutor’s department for settlement.

This looks a lot like laying the groundwork for a case dismissal. 148 victims but no one held accountable for them, no culprit, move along, nothing to see here!

However, culprits do exist for this tragedy. One of them is Mr. Mohamed Toufik Abdelatif NOUR, chairman of the board of Flash Airlines. Expert reports have laid bare his inexcusable faults. He was not allowed to keep that plane flying. He refused to appear in front of the investigating judge. This will not prevent criminal prosecution against him, on the contrary, although he may feel safe within Egypt borders.

We are asking for Mr Nour’s indictment and for an international arrest warrant against him to be issued. Our motivation is not a desire for revenge but merely for justice.

 

Cette pétition a été remise à:
  • Monsieur le President de la Republique


    Association CHARM-EL-CHEIKH a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 1 450 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Association compte sur vous aujourd'hui

    Association CHARM-EL-CHEIKH a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le President de la Republique: Crash de Charm-el-Cheikh 2004, mise en examen de M. NOUR, PDG de FLASH AIRLINES.”. Rejoignez Association et 1 449 signataires.