LA SOLUTION POUR SAUVER NOS ENTREPRISES : 0 CHIFFRE D'AFFAIRES = 0 CHARGE

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !


Monsieur le Premier Ministre,                                                                          Monsieur le Ministre de l'Economie et des Finances,                                                    Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

En 2019, le loisir indoor représentait près de 5000 entreprises, 30.000 salariés, pour 30 millions de clients  adultes et enfants, soit 43% de la population française. 

Les Loisirs Indoor de proximité proposent des activités récréatives diverses, populaires et accessibles à tous, qui contribuent au bonheur et à l’équilibre des familles : parcs de jeux pour enfants, trampolines, laser-game, bowling, karting, escape-room, simulation, salles d’escalade, de fitness, foot en salle…

Ces entreprises sont des TPE et PME, majoritairement créées par des personnes qui ont investi leurs économies personnelles, et se sont endettées pour créer leur activité.

Face au contexte sanitaire actuel, la plupart d’entre elles ne pourront pas se relever sans une décision d’annulation des charges. Si rien n’est décidé, elles risquent de faire face à une vague de  liquidations judiciaires et de licenciements massifs

Le 14 Mars, nous avons fermé nos entreprises sur décision du Premier Ministre, indispensable dans le contexte sanitaire que nous connaissons. Sur le plan économique, le gouvernement a pris des mesures qui sont pertinentes, nécessaires, mais insuffisantes au regard de l’arrêt total de nos activités.

Depuis, la période de confinement se prolonge, à juste titre, et nous ne savons quand nous pourrons reprendre nos activités.

Pendant ce temps, et sans le moindre euro de chiffre d’affaires, les charges continuent de s’accumuler : loyers et  charges locatives qui représentent jusqu’à    30 % du Chiffre d’Affaires, électricité, assurances …etc

Et ceci, alors que les dirigeants de petites entreprises n’ont pas droit au chômage partiel non plus !

Les assurances souscrites pour couvrir la perte d’exploitation ne couvrent rien en  cas de pandémie, situation inédite depuis plusieurs générations !

Le report des charges n’est pas la solution car elle ne fait que retarder la mort de nos entreprises.                                                                                                          L’unique solution pour sauver nos entreprises est l’annulation de ces charges dès lors que nos activités sont à l’arrêt :

                                         0 chiffre d’affaires = 0 charge

Nous en appelons au Gouvernement, aux bailleurs, aux assureurs, aux fournisseurs d’énergie et fournisseurs d’accès Internet pour décider de l'annulation de nos charges durant toute la période de confinement et de fermeture imposée de nos activités économiques.

Soutenez-nous en signant cette pétition pour que les loisirs dont nous avons tant besoin survivent à cette pandémie !

Nous encourageons toutes les PME et TPE touchées par cette fermeture à rejoindre notre cause.