Mobilisons-nous pour préserver la croissance et les emplois dans les entreprises

0 a signé. Allez jusqu'à 35 000 !


Le commissaire aux comptes : acteur engagé pour l’économie

Le projet de loi « PACTE » (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) du gouvernement, sera discuté au parlement au printemps 2018. Il ambitionne de donner aux entreprises les moyens d’innover, de se transformer, de grandir et de créer des emplois, de libérer les énergies. Une des mesures de simplification de ce projet envisage de supprimer la mission d’intérêt général du commissaire aux comptes dans les petites et moyennes entreprises soit plus de 150 000 entreprises réparties sur tout le territoire français qui n’auront plus aucun contrôle externe indépendant. 

Cette animation que vous venez de regarder a pour objectif de mieux faire connaître au grand public la mission du commissaire aux comptes, expert indépendant, qui est le premier garant de la sécurité financière des entreprises. C’est un tiers de confiance pour vous-même, si vous êtes un salarié du secteur privé, et pour toute partie prenante portant un intérêt aux comptes de l’entreprise (investisseurs, banquiers, collectivités locales dans le cadre de l’affectation de subventions, ….) et in fine pour l’économie de votre territoire, de votre lieu de vie.

Au moment où la cybercriminalité se développe, où des crypto-monnaies (bitcoins…) apparaissent, faut-il que ces sociétés, pour qu’elles se développent, ne bénéficient plus :

- d’un contrôle externe par un intervenant indépendant au moment même où la transparence est plus que jamais une condition de la confiance ? 
- d’une certification de leurs comptes leur permettant de développer des stratégies de croissance, d’améliorer leur capacité de recrutement, leurs sources de financement, leurs relations avec les clients et leurs fournisseurs ?

Faut-il que ces entités qui sont susceptibles de bénéficier de l’épargne de nos concitoyens, de subventions de nos gouvernants, présentent un potentiel de risques non suivi suite à la suppression de la mission du commissaire aux comptes ?

Plus de 2450 entreprises ont disparu sur les 5 premières années de leur activité, contre 38  en cas de présence d’un commissaire aux comptes.


- Pour une croissance libérée mais sécurisée

- Pour la pérennité de vos emplois

- Pour une économie transparente

- Pour l’intérêt général de vos territoires et de votre lieu de vie


Merci de soutenir la profession de commissaire aux comptes, et par la même ses emplois (plus de 12000 personnes sont concernées), profession garante de la sincérité des comptes et du respect du droit concernant les entreprises en signant cette pétition.

# JeSoutiensMonCAC #jesuiscacpe #PME #audit #chiffre #CAC 



La communauté compte sur vous aujourd'hui

La communauté #JESOUTIENSMONCAC a besoin de votre aide pour sa pétition “Mobilisons-nous pour préserver la croissance et les emplois dans les entreprises”. Rejoignez La communauté et 28 048 signataires.