Paiement de la contribution parentale 8,35$/jour par le ministre de la famille

0 a signé. Prochain objectif : 15 000 !


Nous demandons :

Respect de l’engagement du ministre de la Famille à payer la contribution parentale jusqu’au retour à 100% du réseau
Plusieurs parents souhaitent, par choix personnel, garder leur enfant à la maison jusqu’au 1er septembre plutôt que de l’envoyer en service de garde éducatif à la petite enfance en raison du contexte lié à la COVID-19.
Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, avait promis le 27 avril dernier de payer la contribution parentale pour ces parents afin de réserver leur place jusqu’à 1er septembre.
Le 1er mai, il s’est ravisé en promettant de payer la contribution parentale jusqu’au retour à 100% du réseau (22 juin en zone froide et 13 juillet en zone chaude).
Or, il s’est encore ravisé le 5 juin avec la publication de l’Instruction 20 sur le site du ministère de la Famille. Ainsi, depuis le 11 mai en zone froide et le 1er juin en zone chaude, personne ne paie la contribution parentale pour les parents exerçant leur libre-choix promis.
Ce changement rétroactif entraîne plusieurs problèmes pour les parents qui devront payer des frais inattendus et pour le réseau qui se retrouve à devoir réparer les pots cassés du ministre de la Famille.
Nous soussignés, parents, éducatrices, intervenantes du réseau de la petite enfance et citoyens du Québec, demandons au ministre de la Famille de respecter ses engagements et de payer la contribution parentale aux services de garde éducatifs pour les parents qui font le libre-choix de garder leur enfant à la maison.
Référence : conférence de presse du 27 avril
JOURNALISTE : «Qui va dédommager les garderies puisque les parents ne paieront plus, puis vous non plus, à partir du 11 mai, là, à ce que je comprends?»
MINISTRE DE LA FAMILLE : «Bien, c'est le ministère de la Famille, c'est le gouvernement du Québec, donc, qui va compenser financièrement les garderies. Donc, on parle des centres de la petite enfance, des garderies subventionnées, des garderies non subventionnées aussi, il faut le mentionner, parce que ces garderies-là dépendent exclusivement de ce que les parents paient, donc de la facture qu'ils donnent aux parents pour la garde de leur enfant. On fera la même chose pour les responsables de services de garde en milieu familial, subventionné ou non.»

Signez svp sinon plusieurs parents auront un rétroactif à payer !