STOP AU SOUTIEN DES DESPOTES PAR L'OIF:VOTEZ LA SUSPENSION IMMEDIATE DU GABON ET DE LA RDC

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Parce que le temps est venu pour l'OIF de prendre ses responsabilités, parce que sa Secrétaire Générale, Michaelle JEAN ne peut plus exhorter la communauté internationale à agir contre les despotes tout en les maintenant dans ses propres rangs, notre organisation "DIPLO21*" dont les objectifs sont la promotion d'un nouveau modus operandi diplomatique à l’aune des défis du 21ème siècle et des mutations en cours et à venir, la paix, l’Etat de droit et le développement durable, lance cette pétition.

L’Organisation Internationale de la Francophonie regroupe 84 Etats et Gouvernements dont 54 membres de droit. Parmi ces derniers figurent notamment le Gabon et la République Démocratique du Congo (RDC). Mais aussi le Burundi, le Congo-Brazzaville, Djibouti et le Togo.

L’article 1er du Titre 1 « objectifs » de la Charte de l’OIF* indique que l’organisation « a pour objectifs d’aider : à l’instauration et au développement de la démocratie, à la prévention, à la gestion et au règlement des conflits, et au soutien à l’État de droit et aux droits de l’Homme (..) »


Par la Déclaration de Bamako du 3 novembre 2000, l’OIF réitère son attachement à la démocratie «fondée sur la reconnaissance du caractère inaliénable de la dignité et de l’égale valeur de tous les êtres humains », l’Etat de droit, la paix et le respect des droits humains.


Le chapitre 5 (3) de la Déclaration de Bamako permet ainsi la suspension d’un membre via une résolution du Conseil Permanent de la Francophonie sur saisine du Secrétaire Général notamment « en cas de rupture de la démocratie ou de violations massives des droits de l’Homme. » Cette procédure a par ailleurs déjà été utilisée contre la République Centrafricaine et Madagascar.


Dans ce contexte, les observateurs et rapports internationaux, dont celui de l’OIF relatif aux élections présidentielles gabonaises du 26 août 2016, font état de graves manquements aux principes démocratiques et de graves atteintes aux droits humains perpétrés au Gabon et en RDC, dont :

1- Atteintes aux droits et libertés fondamentales :
-disparitions forcées
-arrestations arbitraires
-exécutions extra judiciaires
-manifestations réprimées dans le sang
-absence de justice / justice partiale et aux ordres
-utilisation disproportionnée de la force publique
-police et armée se transforment en milices privées du pouvoir en place
-torture
-non respect de la liberté de se réunir et de manifester
-atteinte à la liberté d’expression


2- Atteintes aux principes démocratiques et à l’Etat de Droit :
-non respect des constitutions, vol des élections (dans le cas du Gabon, constaté et officialisé par des rapports d’experts)
-non respect de l’accord de la Saint-Sylvestre en RDC
-modification de la constitution par Ali Bongo 

Cet état de fait est indigne d’un membre de l’OIF.
C’est pourquoi, au regard de la composition de l’OIF, des valeurs universelles défendues par cette organisation, des textes fondateurs, des pouvoirs et moyens d’action détenus par cette instance et par la Secrétaire Générale nous demandons la suspension immédiate du Gabon et de la RDC, mais aussi du Burundi, du Congo-Brazzaville, Djibouti et du Togo, des instances de l’OIF conformément au Chapitre 5 (3) de la Déclaration de Bamako.
Nous demandons à ce que cette procédure soit mise en œuvre chaque fois que les valeurs et les principes fondateurs de la Francophonie sont bafoués.

 

 

 *ONG basée à Paris, statut associatif loi 1901 - diplo21.ong@gmail.com / 0658177693

 

* Charte de la Francophonie adoptée par la CMF Antananarivo, le 23 novembre 2005.
* Déclaration de Bamako adoptée le 3 novembre 2000 par les Ministres et chefs de délégation des États et gouvernements des pays ayant le français en partage lors du « Symposium international sur le bilan des pratiques de la démocratie, des droits et des libertés dans l’espace francophone »

 



DIPLO21 compte sur vous aujourd'hui

DIPLO21 a besoin de votre aide pour sa pétition “Michaelle Jean : STOP AU SOUTIEN DES DESPOTES PAR L'OIF:VOTEZ LA SUSPENSION IMMEDIATE DU GABON ET DE LA RDC”. Rejoignez DIPLO21 et 1 543 signataires.