UOF: Rendez le processus de nomination et d'embauche transparent

0 a signé. Prochain objectif : 200 !


L'Université de l'Ontario français (UOF) - a fait - fait - et fera - des nominations et des embauches pour cette nouvelle institution éducative, par, pour et avec les francophonies. Mais, ces nominations et ces embauches ne semblent pas avoir été affichées dans d’autres sites appartenant aux institutions universitaires ou communautaires. Donc, le grand public ne connaît pas les critères ou les processus de nomination ou d’embauche; il ne connaît pas non plus les allocations ou les salaires attribués à ces postes. Enfin, le grand public ne sait pas si une firme de recrutement a été retenue pour trouver les personnes nommées ou employées.

Selon leur site web, l'UOF accepte des candidatures spontanées. Cependant, ni les communautés francophones de l'Ontario, du Canada, ou de l'international ne savent si la Loi sur l'équité en matière d'emploi du Canada a été respectée alors que l'inclusion est une valeur canadienne fondamentale.

Dès maintenant, nous demandons à l'UOF de rendre des comptes publics au sujet des éléments suivants: (1) processus de nomination et d’embauche du passé, du présent, et du futur; (2) critères et processus de sélection en matière d’emploi des postes comblés dans le passé, le présent et le futur, et; (3) allocations et salaires associés à tous ces postes.

Ce compte rendu public ne se limiterait pas aux affichages de postes sur le site de l'UOF. Nous suggérons que ce processus en matière de transparence vis-à-vis de l’équité et l’inclusion à l’UOF prend en compte la publication de tous les postes nommés, salariés et contractuels disponibles sur les sites suivants: University Affairs (UF), Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO), Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) et Agence universitaire de la francophonie (AUF).

#parpourETsurtoutavec   #theothersideofFREd  #UOFéquitéETinclusion-20