Victoire confirmée

Abandonnez les poursuites contre Amal, la soeur d'une victime de crime policier

Cette pétition a abouti avec 7 070 signatures !


Le 21 avril 2012, Amine Bentounsi tombait sous la balle d'un policier, reçue dans le dos. Le 7 avril 2014, à 9h00, ce n'est pas le tireur qui se trouvera devant le juge à la 17ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris, mais la sœur du défunt, Amal. 

Outrée par l'impunité qui mène chaque année ce genre d'incidents à des non-lieu (lire ici le rapport d'Amnesty), Amal dénonce la complicité des institutions policières qui ont amené mécaniquement à ce que son frère reçoive une balle dans le dos.

Ne pouvant censurer son site internetManuel Valls, alors ministre de l'Intérieur, a choisi de l'attaquer pour un clip considéré diffamatoire parce qu'il détourne une campagne de recrutement de la police, appelant ceux qui veulent commettre des crimes en toute impunité à postuler.

Moi-même frère d'une autre victime de crime policier, je ne peux que comprendre la peine d'Amal, sa rage, sa douleur. Mon frère Wissam a été battu à mort par 25 policiers la nuit de la Saint Sylvestre, il y a plus de 2 ans. C'est seulement aujourd'hui qu'un de ces policiers a été mis en examen. Il y a de quoi devenir fou.

Ce qui est reproché à Amal est de ne pas se taire. 

Mais comment se taire lorsque les droits d'un proche tombé ne sont pas reconnus, et qu'il ne peut plus se défendre ?

Comment se taire lorsque l'institution policière laisse chaque année passer ces assassinats (lire l'article de Basta mag) ?

Comment se taire lorsque tout le monde se tait ?

Monsieur Valls, au lieu de vous atteler à prévenir les citoyens des abus de criminels, vous avez choisi de céder aux pressions des syndicats policiers. En attaquant Amal, vous trahissez les votes qui vous ont mis là où vous êtes, vous trahissez votre mission de défendre les droits du peuple, les droits de l'Homme.

Museler Amal, c'est museler non seulement un cri de douleur mais aussi un cri d'alerte, légitime, essentiel. C'est mépriser le vivre ensemble égalitaire et l'Etat de droit. C'est museler le peuple, lorsqu'il ne fait en réalité que vous appeller au secours.

Défendre Amal est notre devoir. La protéger est le vôtre.

Monsieur Valls, abandonnez vos poursuites contre Amal Bentounsi. Ce n'est pas une criminelle. C'est une victime collatérale d'un crime policier.



FARID compte sur vous aujourd'hui

FARID EL YAMNI a besoin de votre aide pour sa pétition “Manuel Valls: Abandonnez les poursuites contre Amal, la soeur d'une victime de crime policier”. Rejoignez FARID et 7 069 signataires.