Contre la modification du projet "Coeur de ville".

Contre la modification du projet "Coeur de ville".

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Lyes LEKERT a lancé cette pétition adressée à Mairie de Bezons

1) Une promesse non tenue : Le nouveau stade est en réalité un "terrain de foot" donc un écran de fumée qui ne répond ni aux demandes ni aux besoins des Bezonnais car ce terrain de foot ne sera pas aux normes, sans vestiaires ni tribunes et sera dépourvu d'une piste d'athlétisme. Nous sommes aux côtés des Bezonnais, des différentes associations sportives pour amener la Maire à respecter ses engagements et d'apporter une réponse sérieuse avec un vrai terrain de foot et une piste d'athlétisme. 

2) Une croix sur une vraie solution : La Maire décide d'abandonner un projet d'implantation d'un nouveau complexe sportif avec un vrai stade et une piste d'athlétisme en bords de Seine pour des raisons obscures et non fondées. Ce projet aurait apporté une vraie solution aux demandes et aux besoins des Bezonnais.

3) Un label prestigieux jeté à la poubelle : Le projet "Coeur de ville" a obtenu un label "écoquartier". Cette modification provoque un éloignement radical de la notion d'écoquartier dans les usages de la desserte par les véhicules sur la rue Pressensé mais aussi la création de 50 places de stationnement. 

4) Des enquêtes et des décisions administratives bafouées : Le rapport d'enquête publique avant la réalisation du projet "Coeur de ville" évoque très clairement le rejet d'un stade sur le parc Bettencourt existant. Mais le projet actuel de la Maire crée un stade à la place de l'agrandissement du parc. 

A la suite de l'enquête publique, le projet a été modifié pour satisfaire aux exigences du commissaire enquêteur et aboutir à l'obtention d'une DUP ( Déclaration d'Utilité Publique). Mais avec un stade cette DUP sera remise en question. 

5) L'arrêté préfectoral de DUP consécutif à ces modifications parle très clairement d'un maintien du parc en zone UP (Zone spécifique aux espaces verts et parcs urbains) et de son agrandissement de 2,9 ha à 4,9 ha donc cet arrêté n'est plus respecté. 

6) Une démocratie à géométries variables : Ni les habitants de Bezons ni les futurs propriétaires du quartier n'ont été  consultés pour donner leur avis.

7) Un accueil glacial : Plusieurs futurs propriétaires ont concrétisé leur achat sur la base d'un projet plein de promesses, sur plan urbain avec un équilibre parfait (1000 appartements pour 4,9 ha de parc) mais aussi sur le plan écologique en donnant du sens à ce projet d'envergure. 

Rejoignez-nous pour faire bouger les lignes dans notre Ville.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !