Petition Closed

Tous les enseignants ne sont pas opposés à la réforme du collège !

Si l’on en croit les titres de la presse ces derniers jours, les enseignants et leurs syndicats seraient unanimement opposés à la réforme du collège et aux nouveaux programmes proposés par le conseil supérieur des programmes (CSP).

Non, tous les enseignants ne sont pas opposés à cette réforme. Nombreux sont ceux qui pensent qu’elle peut apporter des solutions à un système scolaire qui abandonne chaque année 150.000 jeunes sans un diplôme suffisant pour s’insérer dans une vie professionnelle et sociale choisie.

Elle est très certainement perfectible mais elle est un premier pas vers un système plus équitable pour tous les élèves.

Cette réforme fait confiance aux enseignants et à leur professionnalisme et leur permet d’adapter leurs pratiques pédagogiques à tous les élèves qui leur sont confiés.

Bien loin de limiter leur liberté pédagogique, elle leur offre au contraire des cadres nouveaux pour diversifier leurs pratiques afin de mieux s’adapter à l’hétérogénéité des élèves.

Bien loin de remettre en cause le service public d’éducation, elle leur offre un peu d’autonomie pour pouvoir répondre aux besoins spécifiques de chaque collège.

Il n’est pas inutile de rappeler que ce projet de Réforme du collège a été adopté par le Conseil Supérieur de l’Éducation, instance consultative et représentative de l’ensemble du monde éducatif, à une large majorité (51 pour, 25 contre, 1 abstention) et que les programmes proposés sont des projets soumis à consultation et non pas la version définitive de ce que les élèves apprendront pendant leur scolarité obligatoire à partir de la rentrée 2016.

Soutenir cette réforme ne signifie pas abolir toute vigilance quant aux conditions de son application, ni s’interdire toute proposition d’amélioration.

Les nouveaux enseignements créés par cette réforme devront être clarifiés et bénéficier des moyens humains et matériels nécessaires à leur bon fonctionnement.

Pour pouvoir s’appliquer, la réforme devra en particulier être accompagnée d’une solide formation des équipes éducatives, au plus près de la réalité des établissements et prendre en compte les nécessaires temps de concertation.

Parce que l’immobilisme n’est pas la solution, nous apportons notre soutien à la réforme du collège.

Je signe cette pétition.

Mélanie Batilliot - David Bouchillon - Juliette Cabaret - Guillaume Caron - Christophe Chartreux - Bernard Desclaux - Marie-Astrid Chauvire-Deweerdt - Laurent Fillion - Mathieu Karl Fonvieille - Christine Galopeau de Almeida - Emmanuel Grange - Guillaume Gueguen - Lionel Jeanjeau - Caroline Jouneau-Sion - Frédéric Jovi - Emilie Kochert - Yahn Le Prettre - John-Evan Pidou - Maryse Pisano-Bolaers  - Olivier Quinet - Aurélie Rhodes - Caroline Tambareau - Pascal Thomas - Guillaume Touzé - Marie-Andrée Vanhove - Jean-Michel Zakartchouk

This petition was delivered to:
  • MADAME LA MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE


    Collectif POUR LA RÉFORME DU COLLÈGE started this petition with a single signature, and now has 2,880 supporters. Start a petition today to change something you care about.