Mobilisons-nous pour soulager les îles grecques qui traversent une crise sans précédent

Mobilisons-nous pour soulager les îles grecques qui traversent une crise sans précédent

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Choosehumanity a lancé cette pétition adressée à Madame la Conseillère fédérale Karin Keller-Sutter et à

Ces dernières semaines, les îles grecques (Chios, Samos et Lesbos plus particulièrement) traversent une crise sans précédent. La construction de camps fermés sur les îles, puis l'ouverture des frontières prononcées par le président Erdogan ont entraîné des vagues de violence dirigées contre les réfugiés, les organisations non-gouvernementales et leurs bénévoles. Les milliers de personnes qui se sont présentées aux frontières grecques ont incité le premier ministre Mitsotakis à prendre une décision qui fait abstraction des lois internationales : plus aucune demande d'asile ne sera acceptée durant un mois (délai qui pourrait être étendu). Sur les îles et aux frontières, ils sont des milliers à vivre dans les conditions que l'on sait, plus difficiles encore depuis le début de cette escalade, mettant leurs vie en danger.

Nous, signataires de cette pétition, en appelons à votre autorité pour que :

-  La Suisse intervienne dans ce processus, aux côtés des états de l’UE, pour aider activement la Grèce à remplir les tâches qui sont les siennes dans le domaine de l’accueil de requérants d’asile (envoi de personnel formé sur place pour traiter les demandes d’asile ou de personnes pouvant intervenir en cas de catastrophe, par exemple);

-  La Suisse mette rapidement sur pied un programme de relocalisation des requérants d’asile accueillis en Grèce, avec d’autres états de l’UE ;


-  La Suisse s’engage à accueillir un nombre significatif de requérants d’asile et de réfugiés actuellement bloqués en Grèce ;


-  La Suisse s’engage à faciliter les regroupements familiaux, et en urgence pour les familles bloquées en Grèce qui ont, dans notre pays, des requérants accueillis en tant que mineurs non-accompagnés ;


-  La Suisse intervienne au niveau européen pour stopper la stratégie du président Erdogan.

La Confédération Suisse DOIT AGIR et ne pas se contenter de contribuer financièrement à des projets dont le bon déroulement ne pourrait être vérifié. Il en va de vies humaines.

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !