Non à la fermeture des Premières Bac pro Systèmes Numériques

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


L'académie de Caen et la région Normandie ont prévu de supprimer arbitrairement les cinq classes de première bac pro des lycées :

- Tocqueville de Cherbourg-en-Cotentin ;
- Jooris de Dives-sur-mer ;
- Tristan de La-Ferté-Macé ;
- La Morandière de Granville ;
- Curie-Corot de Saint-Lô ;

pour les implanter au lycée Tellier de Condé-sur-Noireau, imposant de fait aux familles un hébergement en internat dès la première et jusqu'à 3 h 30 de trajet.

Le prétexte avancé est que cette décision de transfert découle d'une réforme de ce bac pro voulue par l'état. Mais il suffit de se tourner vers les autres lycées de France, y compris en Normandie, dans l'académie de Rouen, pour constater que l'application de cette réforme a pris une tournure beaucoup plus cohérente, notamment en terme de maillage du territoire des différentes options de ce bac pro.

Alors que des cures d'austérité sont imposées au contribuable, on prévoit de gaspiller 2,5 millions d'euros pour agrandir l'internat du lycée de Condé-sur-Noireau. Une somme bien moindre permettrait d'équiper les lycées concernés, en matériels pédagogiques, très confortablement.

Ce bac pro attire habituellement de nombreux jeunes. Il permet à la plupart d'entre eux de retrouver une motivation perdue. Éloigner cette formation, c'est en écarter tous ceux qui ont besoin d'une formation de proximité, quelle qu'en soit la raison.

Nous exigeons que les classes de première soient maintenues dans ces 5 lycées !

 



Collectif contre la suppression des 1res bac pro SN de l'académie de Caen compte sur vous aujourd'hui

Collectif contre la suppression des 1res bac pro SN de l'académie de Caen a besoin de votre aide pour sa pétition “M. le Recteur de l'académie de Caen : Non à la fermeture des Premières bac pro Systèmes Numériques”. Rejoignez Collectif contre la suppression des 1res bac pro SN de l'académie de Caen et 2 098 signataires.