Victoire

Une loi pour interdire l'école à la maison !

Cette pétition a abouti avec 4 864 signatures !


Une nouvelle proposition de loi, venant au Sénat sous le n°245, enregistrée à la Présidence du Sénat le 18 décembre 2013, et qui vient d'être connue, menace d'interdire purement et simplement l'école à la maison en France.

C'est une nouvelle fracassante et qui paraît farfelue. Elle est pourtant authentique, comme on peut le vérifier sur le site du Sénat. Le gouvernement, craignant une levée de boucliers, demande à ses sénateurs de tenter l'opération, afin de voir comment réagit l'opinion.

Par principe, chaque citoyen doit se sentir concerné par cette nouvelle loi totalement liberticide.

Les seul cas d'exemption serait pour un enfant d'être examiné et autorisé par un médecin qui serait "agréé"  par l'académie. Un médecin officiel, donc. Qui ne connaît pas l'enfant, ni votre famille.

Cela ne s'était jamais vu en France. Il y avait bien la conscription militaire, mais l'enfant n'était pas concerné. Cette fois, ce sera l'école obligatoire.

Et si l'enfant n'y va pas, enverra-t-on les gendarmes ? Ou les parents devant les tribunaux ?

Jusqu'ici, seule la scolarité était obligatoire, et non l'école elle-même.

On assiste là à l'une des pires dérives politiques actuelles, puisque c'est l'enfant maintenant qui est kidnappé par l'école.

On se souvient de précédents dans l'Histoire, notamment de la Révolution culturelle chinoise où l'enfant était, de même, séparé de sa famille.

Cela contrevient naturellement à la Déclara­tion Universelle des Droits de l'Homme de 1948 qui dit: « Les parents ont par priorité le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants. » (Art. 26-3)

En outre, les auteurs de cette proposition de loi s'attaquent directement à la liberté de conscience et aux religions, une fois de plus.

Autrement dit, l'Etat entend retirer aux parents leurs enfants pour mieux les contrôler au sein de ses établissements scolaires dont on connaît les performances... destructurantes pour les enfants.

Nous ne voulons pas que nos enfants soient obligés d'aller à l'école. C'est un choix.

Une fois de plus, c'est au motif de "désocialisation", alors qu'il est démontré que les enfants faisant l'école à lamaison sont mieux sociabilisés que les autres.

Voir également cet article sur ce sujet.

Nous vous appelons à la mobilisation la plus énergique. Cette loi ne passera pas.

Il ne s'agit que d'une proposition, c'est-à-dire qu'elle est très loin d'être adoptée.

Que vous fassiez ou non l'école à la maison, nous vous demandons de cosigner cette protestation, qui sera transmise à la Présidence de la République avant les prochaines élections, ainsi qu'à tous les partis politiques.

Nul doute que certains politiciens sauront ouvrir les oreilles.

C'est à vous de jouer. SIGNEZ cette pétition. Pour vos enfants. Pour vous.



R compte sur vous aujourd'hui

R D a besoin de votre aide pour sa pétition “M. Hugues PORTELLI: Une loi pour interdire l'école à la maison !”. Rejoignez R et 4 863 signataires.