Libérez Nazanin Ratcliffe

0 a signé. Allez jusqu'à 3 000 000 !


Ma femme Nazanin Zaghari-Ratcliffe, travailleuse sociale de 37 ans, rendait visite à sa famille en Iran. Le 3 avril 2016, elle était à l’aéroport sur le chemin du retour vers le Royaume-Uni quand elle a été arrêtée par la Garde Révolutionnaire Iranienne. Elle a été transférée dans un endroit inconnu dans la province de Kerman, située à 1000 kilomètres au sud de Téhéran, et y est détenue en isolement.

Gabriella Ratcliffe, notre fille de 3 ans (qui n’a que la nationalité britannique), s’est vue confisquer son passeport et est bloquée en Iran avec ses grands-parents.

Nazanin n’a pas pas été autorisée à avoir accès à un avocat ou à sa fille. Elle n’a pas eu le droit de m’appeler moi, son mari britannique, et la Croix-Rouge n’a pas réussi à la contacter.

Aucune charge n’a été retenue contre elle. Nazarin a averti sa famille qu’on l’a contrainte à signer des aveux dont elle ne connaît pas le contenu. Sa famille a été informée que l’enquête est une question de “sécurité nationale”.

Il est difficile de comprendre comment une jeune mère et son bébé, en vacances, constitueraient un problème de sécurité nationale. Elle a régulièrement voyagé en Iran pour rendre visite à sa famille depuis qu’elle a fait du Royaume-Uni sa terre d’adoption. 

Avant son arrestation, Nazarin travaillait comme chef de projet pour la Fondation Thomson-Reuters, qui lance des projets caritatifs dans le monde entier. La Fondation ne travaille pas en Iran.

Nazanin est aujourd’hui maintenue en isolement depuis plus d'un an.

S'il vous plaît, aidez moi à faire rentrer ma femme et ma fille à la maison en signant ma pétition demandant à notre Première Ministre Theresa May d’utiliser son pouvoir et d’intervenir.



Richard compte sur vous aujourd'hui

Richard Ratcliffe a besoin de votre aide pour sa pétition “Libérez Nazanin Ratcliffe”. Rejoignez Richard et 1 647 637 signataires.