Laissez accessibles les archives aux étudiants et aux chercheurs !

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


Au printemps dernier, la fermeture brutale des archives communales, départementales, nationales lors du premier confinement a fortement perturbé le travail des étudiants de master, des doctorants, des chercheurs et des enseignants-chercheurs, en particulier dans les Sciences humaines (histoire, histoire de l'art, littérature, etc). Certains étudiants, découragés, ont même abandonné leur projet. Depuis, des protocoles très stricts ont permis, avec des règles sanitaires efficaces, d’accueillir les chercheurs dans les services concernés.

La perspective d’une nouvelle fermeture est intolérable car la recherche en archives est une composante essentielle de la formation et du travail des chercheurs. Il n’y a pas de possibilité de télé-travail dans ce domaine. Les soussignés demandent aux autorités compétentes (Ministères, conseils départementaux, conseils municipaux) de laisser ouverts les services d’archives dans le respect des règles sanitaires en vigueur, déjà beaucoup plus strictes que dans d'autres lieux publics.