Petition update

Carnet de bord #7 : Mon évènement « Change ta ville », c’était dimanche dernier à l’Isle-sur-Sorgue!

Julie BACONNAIS
Gordes, France

Feb 20, 2020 — 

Où et pourquoi ?

J’ai voulu cet évènement dans un lieu où les gens de tous âges et de tous horizons viennent faire leurs achats pour préparer le repas dominical en famille et/ou entre amis, et sans doute aussi les repas de la semaine. J’ai donc choisi le marché du dimanche de l’Isle-sur-Sorgue, populaire, vaste et très varié, qui attire les habitants du Luberon et d’une partie du Vaucluse. J‘ai voulu aller à la rencontre des signataires de ma pétition et de tous ceux pour qui prendre le temps d’acheter de bonnes choses à manger est un rituel, une priorité ou ne se produit qu’à l’occasion.

Cliquer ici pour découvrir le joli film de cette journée enthousiasmante, le commenter et le partager au plus grand nombre : https://www.facebook.com/Change.orgFrance/videos/188830882326801/ 

Compte à rebours

Aminata et Clémence de Change.org m‘ont apporté un formidable soutien technique, logistique, humain et moral. Nous avons fait des courses dans un magasin bio, qui propose du vrac. Nous avons mis nos talents en commun pour cuisiner jusque tard dans la nuit. Dimanche, 7 heures, le placier a pris notre combat au sérieux et nous propose un emplacement aéré, devant l’église, sur le trajet du parking le plus proche. Comme vous le verrez sur les images de la vidéo que je joins à ce message, notre stand a été le lieu de belles rencontres, de discussions, de moments d’émotions, de retrouvailles avec des signataires, de rencontre avec des enfants qui convertissent leur famille.

Au fil du marché

Au fil du marché, nous avons fait des rencontres inattendues : un charcutier qui a signé ma pétition et soutient mon combat ; un spécialiste de la « poichichade » (aussi bon que le houmous !) qui défend depuis des années sur son stand, les saveurs des légumes et légumineuses ; une commerçante qui ne vend et ne consomme que des fruits et légumes alors que son mari mange de la viande deux fois par jour ; une cuisinière qui a dû convaincre il y a 20 ans la cantine de sa ville, car sa fille ne voulait pas manger de viande. Ainsi tous ces profils, différents, uniques, particuliers, me permettent de croire que ce combat pour réduire la consommation de viande, est celui de tous et ne se limite pas aux vegans, aux écologistes.

Notre combat

En quelques heures, j’ai vu mon combat devenir notre combat. Cela est porteur d’espoir ! Je vous remercie de votre présence dimanche, de votre signature, de votre soutien.

Cliquer ici pour découvrir le film de cette journée, le commenter et le partager au plus grand nombre pour inciter d’autres personnes à soutenir et relayer ce combat : https://www.facebook.com/Change.orgFrance/videos/188830882326801/ 

 

 


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.