Pétition fermée

L'eutha"nazie", une solution simpliste...

Cette pétition avait 1 557 signataires


Tout récemment mon chien, un Berger australien de deux ans, a malheureusement mordu un être humain, une morsure mineure, mais tout de même une morsure. L’événement s’est produit chez moi. Avant cet événement, il n’avait jamais démontré aucune agressivité. Mon chien côtoie régulièrement des enfants. Toutes les personnes qui le côtoient trouvent qu’il est un bon chien de famille, même son vétérinaire est surpris par les événements. Dès le lendemain de l’événement, mon chien nous a été enlevé et amener dans un refuge. Lors de la rencontre avec les policières ainsi que l’employée du refuge, elles nous ont toute suite encouragée, nous disant que notre chien ne sera pas euthanasié. Mon chien démontrant aucune agressivité vis-à-vis ces inconnus, il cherchait à se faire flatter et les policières lui donnèrent des caresses. Ces dernières nous ont dit que c’était un mauvais moment à passer, qu’il fallait malheureusement suivre les procédures imposées par la ville de Longueuil, c’est-à-dire amener mon chien au refuge pour une évaluation et ensuite attendre la décision du procureur suite à cette dernière. Je précise bien toutefois qu’ils nous ont dit de ne pas s’inquiéter, que notre chien ne serait certainement pas euthanasié. Après trois semaines au refuge, notre chien a enfin été évalué. Le vétérinaire qui a évalué mon chien (hors de son environnement habituel, face à des inconnus), a conclu que mon chien était anxieux ainsi que dangerosité considérable SI son anxiété n’est pas traitée.

Malheureusement quelques jours plus tard, suite à cette évaluation, la ville de Longueuil en a décidé autrement et le procureur à ordonné l’euthanasie de mon chien. Nous sommes allés en cour et le juge à accepter cette requête, malgré qu’il serait possible de réhabiliter mon chien, de le traiter pour son anxiété et de suivre les recommandations nécessaires afin qu’un événement de ce genre ne se reproduise plus. Pour une seule erreur il sera euthanasié sans même avoir la chance de se corriger, quand la seule responsable c’est moi. C’est moi qui n’a pas été assez vigilante et qui n’a pas remarqué l’anxiété de mon chien.  En aucun cas, dans le rapport du vétérinaire, elle mentionne l’euthanasie comme étant une option, elle mentionne plutôt des solutions. L’euthanasie quasi-immédiate d’un animal, sans même lui donner la chance ou nous donner la chance de l’aider est un geste cruel dépourvu d’intelligence. La ville préfère se laver les mains de toute responsabilité et ordonné la mort de l’animal au lieu de respecter les recommandations évoquées dans le rapport du vétérinaire. Mettons fin à cette pratique horrible. Nos animaux sont notre famille.



Marie-Pier compte sur vous aujourd'hui

Marie-Pier GRENIER a besoin de votre aide pour sa pétition “L'eutha"nazie", une solution simpliste...”. Rejoignez Marie-Pier et 1 556 signataires.