Victoire confirmée

L’appel de Grande-Synthe

Cette pétition a abouti avec 6 144 signatures !


L’appel de Grande-Synthe !

Grande-Synthe, commune de 22.000 habitants, aux portes de Dunkerque, a décidé d'accueillir plutôt que de les refouler, les réfugié(e)s de guerre. Son maire, Damien Carême, a ainsi récemment fait le choix de déménager le bidonville du Basroch, où plus de 2.000 personnes tentaient de survivre, vers une nouvelle infrastructure de cabanons chauffés. C'est le premier camp humanitaire français aux normes internationales.

Mais le Préfet du Nord ne l'entend pas de cette oreille.

Le temps de l’indignation semble révolu. Il va nous falloir passer à la révolte !

Il n’est plus temps, j’en ai bien peur, de discuter, d’argumenter, de partager avec ceux qui nous gouvernent un quelconque point de vue.

Ils n’en sont plus capables. L’ont-ils jamais été ?

ASSEZ, C’EN EST ASSEZ !!!!!!!!!

Moi, citoyen indigné jusqu’ici de ce que l’on faisait en mon nom, j’en appelle désormais à toutes celles et tous ceux qui n’en peuvent plus de cette honte que la France, comme la plupart des pays européens, fait peser sur nous dans sa façon de considérer la question des réfugié(e)s.

Car, n’en déplaise à certains, ce ne sont pas de simples « migrants » ce sont, malgré notre médiocrité à penser, des réfugié(e)s de guerre.

ASSEZ, C’EN EST ASSEZ !!!!!!!!!

L’Histoire se souviendra de tout cela : de Hollande, de Valls, de Cazeneuve, de la Légion d’honneur, la plus haute distinction française, au prince héritier d'Arabie Saoudite le 4 mars dernier, de ce déshonneur-là.

Elle se souviendra aussi de Giusi Nicolini, la maire de Lampedussa, abandonnée de tous au moment d’accueillir le flot de migrants qu’elle accueille pourtant bel et bien ; de celui de Lesbos, Spyros Galinos, qui prend vaillamment le même chemin ; de l’appel solennel, lancé par Philippe Lamberts à la France et à toute l’Europe, le 9 mars dernier au Parlement européen, afin qu’elle se ressaisisse ; de quelques autres aussi, comme Damien Carême, maire de Grande-Synthe, que Jean-François Cordet, le préfet du Nord, a mis en demeure lundi 7 mars au soir, de présenter l’arrêté municipal qui a autorisé l’ouverture du camp qu'il a mis sur pied pour remplacer l'actuel bidonville du Basroch, « malgré l’avis défavorable » de la commission de sécurité…

On croit rêver !!!!!

ASSEZ, C’EN EST ASSEZ !!!!!!!!!

Pour que cesse peut-être un jour ce cauchemar dans lequel on veut nous maintenir, je vous demande de dire NON ! ASSEZ, C’EN EST ASSEZ !!!!!!!!!

Damien Carême, maire de Grande-Synthe, fait à leur place ce que les représentants d’un État digne des valeurs de notre République, auraient dû entreprendre depuis bien longtemps.

Soutenons tous ensemble Damien Carême, maire de Grande-Synthe et exigeons que, non seulement, toute mise en demeure soit annulée dans les plus brefs délais, mais qu’au contraire, on donne enfin à celui qui en a pris l’heureuse initiative, tous les moyens nécessaires pour que Grande-Synthe devienne un modèle. 

Qu’un accueil digne de ce nom existe enfin en France !  

Bien amicalement,

Patrice Dubosc

 



Patrice compte sur vous aujourd'hui

Patrice DUB a besoin de votre aide pour sa pétition “L’appel de Grande-Synthe”. Rejoignez Patrice et 6 143 signataires.