Adressée à Madame Nicole Belloubet, ministre de la justiceministre de la justice

JUSTICE POUR REMI FRAISSE !

0

0 signature. Allez jusqu'à 75 000.

En juin dernier, le procureur de Toulouse demandait qu'il soit mis fin, par une décision de non-lieu, à la recherche des responsabilités en cause dans la mort de Rémi Fraisse, jeune manifestant pacifique, tué au cours de la nuit du 25 au 26 octobre2014 (il y aura bientôt trois ans), par un tir d'une grenade offensive par des gendarmes présents sur le site de Sivens où se tenait un rassemblement d’opposants au projet de construction d'un barrage sur un affluent du Tarn.

Si cette réquisition devait être suivie par les juges chargés d'instruire ce dossier, il s'agirait alors d'un scandaleux et cruel déni de justice, l'auteur du tir meurtrier, comme sa hiérarchie, se trouvant exemptés d'avoir à rendre compte d'actes ayant entraîné la mort d'un homme, ainsi ramenée à un regrettable accident.

Une telle banalisation reposerait sur une falsification des circonstances de la mort de Rémi, ou plutôt, serait l'équivalent de « Circulez ; il n'y a rien à voir ! » coutumier des dictatures ou des « démocratures » lors de crimes politiques et/ou policiers.

Soit une nouvelle violence faite à la mémoire de Rémi, venant comme sceller sa seconde mort, le mépris affiché à l'égard de la douleur des siens et à l'égard d'un principe fondamental, en État de droit, celui de l'égalité devant la loi commune. Certains ne manqueraient pas d'y voir un permis de tuer subrepticement délivré aux forces de police lorsqu'elles interviennent à l'occasion de manifestations dans l'espace public.

Pour toutes ces raisons, les soussignés demandent à Madame la ministre de la justice, responsable politique d'un fonctionnement juridiquement impeccable de l'exercice de l'autorité judiciaire, de saisir le Conseil supérieur de la magistrature afin qu'il veille à une saine gestion de la procédure et d'intervenir auprès du parquet de Toulouse afin d'empêcher la commission d'un honteux déni de justice et pour que les responsables de la mort de Rémi Fraisse aient à répondre de leur acte et décisions aux conséquences meurtrières devant la juridiction compétente lorsque la vie a été ôtée à un membre de la communauté humaine.

Cette pétition sera remise à:
  • Madame Nicole Belloubet, ministre de la justiceministre de la justice

    Frédéric DAMIENS a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 57 159 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Frédéric compte sur vous aujourd'hui

    Frédéric DAMIENS a besoin de votre aide pour sa pétition “JUSTICE POUR REMI FRAISSE !”. Rejoignez Frédéric et 57 158 signataires.