Adressée à Jean-Claude Juncker et 1 autre

Pour en finir avec le mercure dentaire

0

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000.

C'est une première victoire mais ce n'est pas fini. Le Parlement européen a voté le 13 octobre 2016 l'interdiction de cette substance dangereuse en dentisterie d'ici le 31 décembre 2022. Le Parlement va maintenant entrer en négociation avec la Commission européenne et le Conseil de l'Union européenne (les États membres), le début de ce qu'on appelle "les trilogues". Beaucoup d'Etats membres sont opposés à cette interdiction. Nous vous tiendrons donc au courant des négociations en cours afin que vous puissiez exercer votre légitime pression citoyenne sur la Commission et le Conseil si ces deux institutions tentaient de remettre en cause le vote du Parlement, ce qui est possible.

Le mercure est considéré par l’OMS comme l’un des dix produits chimiques extrêmement préoccupants pour la santé publique. La dentisterie utilise annuellement environ 75 tonnes de mercure, soit 24% de l’utilisation totale de mercure dans l’Union européenne. Il est maintenant temps de tourner la page.

Nous comptons sur votre mobilisation!

Cette pétition sera remise à:
  • Jean-Claude Juncker
  • Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie
    Ségolène Royal

    Michèle RIVASI a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 22 945 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Michèle compte sur vous aujourd'hui

    Michèle RIVASI a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean-Claude Juncker: Pour en finir avec le mercure dentaire”. Rejoignez Michèle et 22 944 signataires.