Barbusse Arcueil : des classes moins surchargées et un prof UPE2A à temps plein

Barbusse Arcueil : des classes moins surchargées et un prof UPE2A à temps plein

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
FCPE Barbusse ARCUEIL a lancé cette pétition adressée à Inspection académique de Creteil

École Barbusse en sureffectif, des conditions d’apprentissage épuisantes

Nous, parents d’élèves de l’école Henri Barbusse à Arcueil, sommes en colère et n’acceptons pas les conditions d’accueil de nos enfants à l’école élémentaire depuis le début de l’année.

L’école accueille 248 enfants pour 9 classes, dont 5 classes entre 28 et 30 enfants, ce qui implique nécessairement une suite de difficultés opérationnelles et humaines. Cette situation nous mobilise depuis la rentrée, mais nous arrivons au moment où elle nous révolte.

Conditions actuelles : la vie de et dans la classe est rendue difficile
Sur le plan pédagogique, ce sureffectif nuit. En effet, dans les conditions actuelles, les activités sont mises à mal puisqu’il y a inévitablement plus de bavardages et de bruit ambiant. Les conditions d’enseignement et d’apprentissage sont rendues complexes, parfois impossibles. Les élèves en difficultés scolaires ne peuvent être suivis dans des conditions suffisantes, les enseignants disposent de moins de temps et les conditions d’exercice en classe sont plus délicates (classe plus encombrée de chaises et de bureaux, déplacements restreints limitant l’aide individualisée).

Une aide pour certains enfants en difficulté d’apprentissage au détriment d’autres écoles
Un dispositif d’aide, avec une maîtresse E, a été mis en place à hauteur de 3 fois 45 minutes par semaine, dont l’objectif est à la fois de la prévention en petits groupes et de la remédiation sur des besoins individuels. Ce crédit horaire a été pris sur celui d’autres établissements de la commune.

Une aide insuffisante pour certains enfants en difficulté dans l’environnement scolaire
Certains enfants nécessitant un accompagnement spécialisé (AVS, aide à la vie scolaire) ne peuvent pas suivre leur scolarité aménagée dans de bonnes conditions. Même si certaines mesures ont été prises, des auxiliaires manquent encore, et pour ces enfants, une classe surchargée ne peut pas constituer un environnement serein d’accueil. Sur les 3 AVS demandés, 2 ont été accordés, cela reste encore insuffisant.

Un accueil d’enfants allophones : d’une opportunité enrichissante à une application problématique
Le dispositif mis en place à la rentrée, nommé UPE2A, permet d’accueillir 16 enfants allophones (dont la langue maternelle n’est pas le français) ayant été préalablement scolarisés ou non. Cette formidable occasion de mixité culturelle est mise à mal par un accueil uniquement à mi-temps par une enseignante spécialisée.

Imaginons les conditions d’apprentissage en classe lorsque nos enfants n’ont pas pu suffisamment courir et s’extérioriser… ce qui devient évident puisque les locaux ne peuvent continuer à accueillir encore plus d’enfants. Cela suffit.

Nous sommes en colère. Les équipes enseignantes ont besoin de notre soutien.

Ce que nous demandons :
- un enseignant spécialisé pour le dispositif UPE2A à temps plein.
- une ouverture de classe puisque le seuil de 27 enfants par classe est dépassé.

Pétition lancée par l’association des parents d’élèves Henri Barbusse, Arcueil.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !