Justice for Joyce

0 have signed. Let’s get to 200,000!


Yesterday, September 28th, 2020, a native woman, Joyce Echaquan, was murdered by two nurses working at the CISSS de Lanaudiere in Joliette, Quebec. She was neglected for hours on end. The nurses gave Joyce a dose of morphine, after being told not to (allergic) by her next of kin, which ultimately stopped her heart. She was known for heart problems.

Video footage caught these nurses telling Joyce the following: 

  • “We’re gonna leave her on the ground for bit”
  • “You dumb f*ck”
  • “Are you f*cking done fooling around f*ck?? you’re so f*cking dumb"
  • “ what would your children think if they seen you like this?? think about them a little”
  • “they’re better at having sex than anything else especially since we’re the ones paying for this”
  • "who do you think is paying for this????"

Joyce was a mother of 7 children, a sister, a daughter, a friend. If this happened to someone close to you, what would you do? How would you feel?

One nurse was fired. However, two were involved. Her losing her job is a mere slap on the hand for murdering a woman. They knowingly murdered a woman, justice will be served when they are charged with murder. Sign this petition to generate attention for this atrocious act committed at the hands of people who are supposed to take care of us. Systematic racism is alive and well.

Francois Legault offered his condolences to Joyce's family. However, refused to acknowledge that this was an act of racism and that systematic/institutional racism is an issue First Nations people face on daily. We are living in a settler-state where First Nation lives are at the hands of murderers. 

Long live her legacy. Rest in POWER, Joyce.

Hier, le 28 septembre 2020, une femme autochtone, Joyce Echaquan, a été assassinée par deux infirmières à l’Hôpital de Joliette au Québec. Elle avait fait l’objet de négligences pendant les heures précédant sa mort. Les infirmières ont administré à Joyce une dose de morphine (qui y est pourtant allergique), malgré l’opposition exprimée par un de ses proches, et c’est ce qui a ultimement contribué à son arrêt cardiaque.
Un enregistrement vidéo a permis de capter les propos que les infirmiers ont adressés à Joyce :
·       « Estie d’épaisse de tabarnak... Ça là, c’est mieux mort, ça ».
·       « As-tu fini de niaiser... câlisse? T’es épaisse en câlisse».
·       «T’as fait des mauvais choix, ma belle. Qu’est-ce qu’ils penseraient, tes enfants, de te voir comme ça? Pense à eux autres un peu... »
·       «  C’est meilleur pour fourrer qu’autre chose, pis on paie pour ça. Qui tu penses qui paie pour ça?»
 
Joyce était une mère de sept enfants, ainsi qu’une sœur, une fille et une amie. Si la même chose arrivait à l’un de vos proches, comment réagiriez-vous? Comment vous sentiriez-vous?
L’une des infirmières a été renvoyée. Il y en a toutefois deux en cause. Le fait de perdre son emploi équivaut à se faire se faire taper sur les doigts en guise de punition pour le meurtre d’une femme. Elles ont consciemment tué une femme, et il n’y aura de justice que lorsqu’elles seront poursuivies pour meurtre. Merci de signer cette pétition afin d’attirer l’attention sur ce geste atroce commis par des personnes qui sont supposées prendre soin des gens. Le racisme systémique est bien vivant.
François Legault a offert ses condoléances à la famille de Joyce. Cependant, il refuse de reconnaître qu’il s’agit là d’un acte de racisme et que le racisme systématique/institutionnel est un enjeu auquel les membres des Premières Nations sont quotidiennement confrontés. Nous vivons dans une colonie de peuplement où la vie des Autochtones se retrouvent entre les mains d’assassins.
Que son héritage perdure. Repose en FORCE, Joyce.