Interdiction de Mein Kampf en France

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Depuis le 1er janvier 2016, Main Kampf est tombé dans le domaine public. Son auteur, Adolf Hitler, est responsable de millions de morts que sa folie a engendrée : entre cinq et six millions de Juifs, soit les deux tiers des Juifs d'Europe et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce livre est un best seller dans de nombreux pays. C’est le cas en Inde au point qu’un livre pour enfant met en valeur Hitler. Cette étrange fascination nous n’en voulons pas en France !!!

A l’heure ou on interdit Soral, que Jean-Marie Le Pen vient d’être définitivement condamné pour ses propos sur les chambres à gaz, il serait temps de s’interroger sur l’interdiction de ce livre.

L’antisémitisme gagne du terrain. Récemment l’assasinat de Mireille Knoll nous a tous indigné. La marche blanche organisée en son honneur signifiait « plus jamais ça »

Seulement comment pouvons-nous dénoncer ces actes barbares qui gangrènent notre société et d’un autre côté ne poser aucune interdiction sur la vente de ce livre.

Fin 2017, Serge Klarsfeld à demandé l'interdiction de la réédition des pamphlets antisémites de Céline. Les maisons d’édition doivent donc prendre elles aussi leurs responsabilités dans la lutte contre l’antisémitisme. Une déontologie irréprochable s’impose.

Fayard compte rééditer prochainement l’ouvrage d’Hitler.

En Allemagne, où le parti populiste de droite "Alternative pour l'Allemagne" connaît un essor sans précédent, le livre s’est vendu à plus de 80 000 exemplaires suite à sa réédition.

Ce livre apporte des idées nauséabondes à l’extrême droite et ne permet en aucun cas de lutter contre l’antisémitisme. Il est urgent de refermer cette porte sur l’insupportable.

Nous exigeons du ministre de l’intérieur Gérard Collomb qu’il intervienne par arrêté pour interdire la vente de ce livre afin que les éditions Fayard ou d’autres éditeurs ne profitent d’une opportunité commerciale.

Il ne s’agit pas d’une demande de « censure d’état » ou bien d’atteinte à la liberté d’expression mais seulement de lutter efficacement dans la lutte contre la racisme et l’antisémitisme en France à l’heure ou les actes d’agressions, de vandalisme et de meurtres sont en recrudescence sur notre sol. Régulierement des objets ayant un rapport avec Hitler, sont rétirés des ventes. Ce qui incarne d'une manière ou d'une autre Hitler doit être combattu ! Ce livre est le symbole d'un homme responsable de la mort de millions de personnes juives. 

"Suicides, mode d´emploi" est in livre interdit..."L'Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme" de Paul-Eric Blanrue, édité en 2013 et vendu sur le site internet des éditions Kontre Kulture, devra être retiré de la vente "dans un délai d'un mois", selon une décision du tribunal de Bobigny. Certains passages de quatre autres ouvrages du XIXe et du XXe siècle, republiés par Alain Soral, "La France juive" d'Edouard Drumont, "Le salut par les juifs" de Léon Bloy, "Le juif international" d'Henry Ford et "La controverse de Sion" de Douglas Reed devront être retirés.

Et à quand Mein Kampf ???

Thierry Paul Valette

Président de l'Égalité Nationale 

Mouvement de lutte contre la corruption et les discriminations 



Égalité Nationale compte sur vous aujourd'hui

Égalité Nationale a besoin de votre aide pour sa pétition “Gérard Collomb: Interdiction de Mein Kampf en France”. Rejoignez Égalité Nationale et 110 signataires.