La démocratie doit revenir dans les lieux d'études !

0 a signé. Allez jusqu'à 50 000 !


- Le 8 Mars, l’Université de Bordeaux fait intervenir les CRS pour déloger des jeunes qui occupaient pacifiquement un amphithéâtre.
- Le 20 Mars, l’Université du Mirail, bloquée depuis plusieurs semaines contre la sélection et la fusion de l’université, est mise sous tutelle par le gouvernement. Les conseils centraux sont dissous, une nouvelle présidence est nommée de force. C’est une première sous la 5ème République.
- Le 23 Mars, les étudiant·e·s de l’Université de droit de Montpellier qui occupaient pacifiquement un amphithéâtre sont battus à coups de battes par des milices cagoulées. Ces derniers ont pu étrangement agir sans problèmes au sein de l’université. Une dizaine de jeunes est aujourd’hui à l’hôpital.


Ces cas ne sont pas isolés : à Caen, à Dijon, à Paris, des jeunes sont sévèrement réprimés pour avoir simplement exprimés leurs droits.


Le gouvernement doit arrêter immédiatement de répondre aux revendications des étudiants et aux oppositions manifestées par des communautés universitaires par le coup de force permanent, qu’il soit institutionnel ou physique.
Nos lieux d’études doivent rester des lieux de vie, ou s’exprime pacifiquement la démocratie lycéenne ou universitaire.


Nous exigeons donc :
- La levée de la tutelle de l’université Toulouse Le Mirail.
- La mise en place d’une enquête sur les conditions d’entrée des individus cagoulés au sein de l’Université de Montpellier, afin de sanctionner lourdement les agresseurs et toute autorité qui aurait laissé faire. Le doyen de l’Université, qui a tenu des propos scandaleux, assumant son soutien à cette opération violente, doit être démis de ses fonctions.
- L’arrêt immédiat de la répression policière et administrative des mouvements sociaux sur les lieux d’études.
- Le droit fondamental à s’exprimer, à discuter, à délibérer, à faire grève au sein des lieux d’études.



Groupe parlementaire de la France Insoumise compte sur vous aujourd'hui

Groupe parlementaire de la France Insoumise a besoin de votre aide pour sa pétition “Frédérique Vidal: La démocratie doit revenir dans les lieux d'études !”. Rejoignez Groupe parlementaire de la France Insoumise et 37 224 signataires.