Pour des partiels à distance !

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


L'Université d'Evry a décidé, par l'action de son président Patrick Curmi, de faire les partiels de janvier en présentiel.

Nous, qui sommes étudiants d'Evry, savons que cela est totalement irresponsable et irréaliste face à la crise mondiale que nous traversons. Il ne faut pas que nous nous confinions dans des salles non aérées où les mesures de distanciation ne pourront pas être respectées. C'est un fait : malgré le fait que la fac tente d'organiser des examens en présentiel dans les normes, le simple fait de le faire est aberrant. Nous ne pouvons permettre aux étudiants de se coller dans les transports, faire 1h30 de trajet, risquer d'attraper la Covid, pour faire des partiels qui peuvent être réalisés à distance. Les décisions prises ne considèrent pas le facteur humain malheureusement, la situation des élèves. Beaucoup d'entre nous ont des personnes à risques dans leur entourage, ou qui sont au contact de malades. Face aux chiffres actuels de la pandémie, faire des partiels en présentiel est aberrant.

Nous devons, aujourd'hui même, ce mercredi  9 décembre, regrouper un nombre maximal de signatures parmi les étudiants d'Evry pour faire passer les partiels en distanciel, c'est à dire dans des conditions plus saines et qui donnent leur chance à tout le monde (un cas contact sera directement placé en rattrapage...).

Nous sommes des étudiants en Histoire et en Sociologie souhaitant mettre la présidence de l'université en face de ses responsabilités : nous voulons désormais atteindre, dans un nouveau cap, un nombre maximum d'étudiants de l'université.