AESH - Contre la précarité, contre les PIAL !

AESH - Contre la précarité, contre les PIAL !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
SNES ARDECHE a lancé cette pétition adressée à Enseignants et à

Agissons pour la reconnaissance de l'engagement des Accompagnant des Élèves en Situation de Handicap !

 

Le ministre répète que l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap est une priorité de son ministère. Pourtant, il fait le choix de maintenir dans la précarité les 110 000 AESH qui jouent un rôle essentiel dans l’accompagnement de la scolarité de ces élèves.
Malgré la promesse faite il y a un an d’engager un chantier sur le temps de travail et la rémunération, et bien qu’ils et elles soient présent·es quasiment toute la semaine aux côtés des élèves, leur salaire net est en moyenne de 760 euros par mois : en-deçà du seuil de pauvreté !
À défaut d’un cadre d’emploi reconnaissant leurs missions, elles et ils sont  condamné·es à exercer sous contrat, sans pouvoir accéder à un statut leur assurant une garantie d’emploi, de carrière et de formation. On est encore loin d’un véritable métier !
La mise en place des PIAL a considérablement dégradé leurs conditions de travail, puisque les AESH sont désormais appelé·es à intervenir dans plusieurs écoles ou établissements scolaires, à multiplier les accompagnements d’élèves. Ces services partagés demandant plus d’adaptabilité et de flexibilité, nuisent à la qualité de l’accompagnement, conduisant à du saupoudrage. Il s’agit surtout d’augmenter le nombre d’élèves accompagné·es en conservant le même nombre de personnels !
Un système perdant pour tous : AESH, élèves, enseignant-e-s et la réussite du service public d’éducation !

Pour nos organisations (CNT, CGT, FO, FSU, SUD), il y a urgence à :
- engager une revalorisation des salaires et la possibilité de contrats à temps complet pour permettre aux AESH de vivre dignement de leur travail,
- abandonner les PIAL et la politique de mutualisation des moyens,
- créer un véritable statut de la Fonction Publique pour reconnaître le métier d’AESH,
- recruter massivement des AESH pour permettre aux élèves ayant des notifications d’être accompagnés à hauteur des besoins.

 

Pétition à l'initiative des organisations syndicales CGT, CNT, FO, FSU, SUD.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !