Pour le maintien de la Délégation à la photographie et une commande publique ambitieuse !

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Monsieur le président de la République

Monsieur le Premier ministre

Madame la ministre de la Culture

Le 31 décembre 2020, un arrêté publié au Journal officiel a rétrogradé la Délégation à la photographie au rang de simple bureau, rognant encore davantage un service aux pouvoirs limités, qui avait vu le jour après une longue lutte en 2017. Ce nouveau coup bas porté à la photographie, un secteur en crise sur lequel de nombreuses tribunes et lettres ouvertes ont déjà tenté de vous alerter, nous semble intolérable. Pourquoi tant d’acharnement à précariser un peu plus une profession déjà fragile ? Pourquoi détruire un outil mis en place il y a trois ans par l’ancienne ministre de la Culture Françoise Nyssen ? Pourquoi s’attaquer à ce symbole ? Pourquoi le projet de commande publique évoqué par le président de la République le 6 mai 2020 reste-t-il lettre morte ? Pourquoi la photographie ne reçoit-elle pas le soutien d’une structure forte, à l’instar du Centre national du cinéma qui permet de préserver la création dans le 7e art ? Le 8e art serait-il donc à ce point subalterne ? Pourquoi le Centre national de la photographie – créé en 1982 par Jack Lang, puis fusionné avec le Patrimoine photographique en 2004 pour créer l’association du Jeu de Paume – ne serait-il pas remis à l’ordre du jour ? Pourquoi tant de questions sans réponse ? Pourquoi Monsieur le président de la République, Monsieur le Premier ministre, Madame la ministre de la Culture, la photographie demeure-t-elle un art sous-développé dans le pays où elle a vu le jour il y a bientôt deux siècles ? Faut-il rappeler que François Arago a offert le brevet de la photographie au monde en 1839, après l’avoir acquis auprès de Louis Daguerre au nom de l’État français ?

Pour le maintien de la Délégation à la photographie au sein du ministère de la culture !

Pour le lancement d’une commande photographique ambitieuse !

Pour la mise en place d’un Conseil national de la photographie !

 

Les rédactions de Fisheye

 

© à gauche Emily Graham, à droite détail d'une image de Museal, Michel Gantner