Covid-19 : Des autotests maintenant !!

Victoire

Covid-19 : Des autotests maintenant !!

Cette pétition a abouti avec 163 signatures !
Pierre BASSARD a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.) et à

Covid-19 :Pour des tests et autotests "salivaires" disponible pour les citoyens en libre accès en urgence.

De nombreuses personnes, tant professionnelles que particuliers, ne comprennent pas le retard que prend la mise sur le marché des tests salivaires alors qu’il s’agit d’outils complémentaires très important faisant partie de la stratégie de lutte contre le coronavirus.

Cela est d’autant plus incompréhensible qu’actuellement ces tests sont commercialisés à l’étranger et que notre administration a soit pas encore recommandé pour certains, soit pas en accord pour le remboursement malgré les avantages par ces 2 systèmes complémentaires de tests salivaires.

La situation d’accélération impressionnante du virus rend d’autant plus urgente cette mise à disposition et accessoirement générés aussi des économies non négligeables.

 

A) Covid-19. Les tests salivaires à réaliser soi-même font un carton. (Start-up toulousaine)

Une start-up toulousaine a déjà mis au point un test qui peut être envoyé par la Poste et fait à la maison.

Si le test a été homologué par les autorités, il n’est en revanche pas remboursé par la Sécurité sociale …

Pourquoi ? et pourquoi pas le déployer à grande échelle ou mettre les moyens pour le faire alors que celui-ci pourrait être un outil très précieux et plus particulièrement en fin d’année afin que chacun puisse s’autotester et « passer » ainsi des fêtes de fin d’année qui ne seront pas vecteur de cluster !!

Un test homologué mais payant qui n’est pas encore remboursé par la Sécurité sociale. Ce nouveau test salivaire est aussi fiable que ceux effectués par prélèvement nasopharyngé.

Cette start-up toulousaine croule sous les demandes de test salivaires qu’elle envoie par La Poste et qu’on peut réaliser à domicile.

Il faut dire que l'alternative rapide, pas douloureuse, et aussi fiable que le dépistage par prélèvement nasopharyngé, est idéale pour ceux qui veulent éviter les files d'attente interminables devant les labos, et les résultats qui s'éternisent qui vont souvent de pair. Son seul défaut est de ne pas être remboursé par la Sécurité sociale et d’être produit actuellement en trop petites quantités pour faire face à la demande.

B) Covid-19 : Le test salivaire montpelliérain, efficace mais "en attente"

Ce test salivaire rapide du Covid-19 développé et fabriqué en France, ne fait toujours pas partie des tests recommandés par la Haute Autorité de santé alors que plusieurs centaines de milliers d’unités ont déjà été vendues à l’étranger… et déjà acheté par l’Armée Française. Élaboré par un laboratoire montpelliérain du CNRS, ce test salivaire permet de détecter la présence ou non du coronavirus en 40 minutes.Une avancée dans la détection des malades qui attend encore l’aval de la Haute autorité de santé.

«  Le prélèvement salivaire est très performant pour aller détecter les asymptomatiques aussi, on voit dans notre étude qu’on ne rate que 13% de cas alors que le nasopharyngé en rate 30% en moyenne, le PCR n’est pas une technique inégalable ».

« Le CNRS est emballé par la solution développée à Montpellier : « Le test de diagnostic salivaire EasyCov confirme son efficacité en situation réelle ». Un enthousiasme qui suit les tests cliniques effectués il y a quelques semaines et dont les résultats intermédiaires, positifs donc, ont été révélés au début du mois. EasyCov permet de déceler dans la salive la présence du virus Covid-19, via son ARN viral.Objet d’une première étude (portant d’abord sur 220 personnes puis environ 500) effectuée par les scientifiques du laboratoire Sys2diag (CNRS/Skillcen) dirigé par le chercheur Franck Molina et des médecins du CHU de Montpellier, le procédé a même été amélioré en rendant désormais un résultat en 40 minutes contre 60 minutes auparavant.

87% de patients infectés détectés par la salive en 40 mn chrono

Les quelque 500 sujets de l’étude clinique ont été recrutés au centre de dépistage du CHU de Montpellier à partir de la mi-septembre. « Il s’agit donc de conditions réelles, avec un mélange de sujets non infectés, infectés symptomatiques ou asymptomatiques, précise le CNRS. Pour tous, un prélèvement nasopharyngé et un prélèvement salivaire ont été réalisés simultanément puis testés en aveugle avec deux méthodes RT-PCR (échantillon nasopharyngé et salive) et avec le test EasyCov (salive) ». Résultat : 87% des patients positifs détectés grâce à l’analyse de leur salive. « L’étude, qui est maintenant finie, a été faite en situation réelle et selon les standards internationaux », se félicitait vendredi Franck Molina qui a travaillé trois mois et demi sur le projet avec une dizaine de scientifiques, « nuit et jour ». Ces résultats ont immédiatement été transmis à la HAS, la Haute autorité de santé.

Plus simple, plus rapide et moins cher que les tests PCR

Le travail de l’équipe montpelliéraine du CNRS sort ainsi renforcer de cette étude clinique en conditions réelles. « Ce test de détection salivaire EasyCov est plus simple et plus rapide qu’un test RT-PCR réalisé à partir d’un prélèvement nasopharyngé (et) pourrait ainsi compléter les dispositifs de dépistage », insiste le Centre national de la recherche scientifique.

Ce test est conçu à Montpellier et fabriqué à Strasbourg, a déjà été acheté « par l’Armée, des pompiers, certaines villes françaises et des aéroports internationaux en Afrique »

Il est vendu 20 euros, contre quelque 75 euros (prix en France) pour les PCR.

Ce chercheur du CNRS a développé l'un des premiers tests rapides salivaires de détection du Covid-19 dans le monde. Alors que le kit EasyCov est déjà vendu par centaines de milliers d'unités à l'étranger, il attend toujours les autorisations pour son déploiement en France.

Nous vous remercions, Monsieur le Président, Monsieur le Ministre, d’entendre notre appel au plus vite.

Victoire

Cette pétition a abouti avec 163 signatures !

Partagez cette pétition