ÉLECTIONS MUNICIPALES │ ANNULATION DU SCRUTIN DU 15 MARS 2020

ÉLECTIONS MUNICIPALES │ ANNULATION DU SCRUTIN DU 15 MARS 2020

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Myriam CRÉDOT a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.) et à

Dans son discours du 14 mars 2020 en soirée, Édouard Philippe, Premier Ministre, s’est adressé à la Nation pour annoncer les «mesures fortes» prises par le Gouvernement pour freiner la progression du virus responsable du Covid-19. Quelques heures seulement avant le 1er tour des élections municipales, le Premier Ministre a annoncé le maintient de ce scrutin, tout en ordonnant la fermeture de tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays et en demandant aux Français de diminuer leurs déplacements et d’éviter les rassemblements. (Source : https://www.gouvernement.fr/partage/11444-declaration-de-m-edouard-philippe-premier-ministre-sur-le-covid-19

Sur ces mesures inédites, tous les français ont été appelés à faire preuve de responsabilité en tenant compte de la gravité de la situation et en prenant conscience de l’importance du rôle de chacun dans la maîtrise de l’épidémie.

Malgré la situation sanitaire très préoccupante, les bureaux de vote ont ouvert le lendemain matin. Toute la journée les médiats n’ont parlé que du Covid-19, des risques de propagation du virus, de la vulnérabilité des personnes âgées ou immunodéficientes, des mesures drastiques prises dans des pays voisins, ... Quelques électeurs ont fait le déplacement jusqu’au urnes. D’autres ont observé très strictement les consignes de restriction de déplacement et sont demeurés chez eux.

A la clôture des votes, l’abstention a atteint un niveau records de 55,25% allant jusqu’à 75 % dans certaines communes. Une étude Ifop réalisée le jour du scrutin a révélé que l'abstention liée à la seule crainte d’attraper le Covid-19 avoisine les 20 points, et que cette abstention a essentiellement pesé sur les personnes âgées et les électeurs de droite. (Source : https://www.ifop.com/publication/sondage-jour-du-vote-15032020/

Celles et ceux qui ont suivi très strictement les consignes d’isolement préconisées la veille par le Premier Ministre, pour l’essentiel les plus vulnérables d’entre nous, n’ont pas pu assurer leur expression démocratique, toute procuration étant en outre matériellement impossible. Leur abstention n’est pas l’expression d’un choix démocratique mais celle d’un sens aigu de leur responsabilité civique dans un contexte de crise sanitaire. Par leur prise de conscience du danger et leur participation active à la limitation de la propagation du virus, 20% des électeurs ont donc été exclus du 1er tour des élections municipales.

Concernant les suffrages exprimés, beaucoup l’ont été en faveur des équipes sortantes afin de ne pas créer une instabilité et une rupture de gestion en période de crise sanitaire. Leur choix n’a pas été guidé par une réflexion prospective pour les 6 prochaines années, mais par des circonstances exceptionnelles provisoires.

Le déroulement d’élections en pleine crise sanitaire et au lendemain d’un discours alarmiste du Premier Ministre ont incontestablement affecté la participation et la sincérité des suffrages exprimés.

Du fait de l’énorme abstention, les équipes élues au 1er tour pâtissent d’un déficit de représentativité. Celles qui le seraient au terme d’un 2ème tour différé de plusieurs mois après la maîtrise de la crise jouiraient d’une meilleure représentativité. Les électeurs appelés à voter à ce second tour pourraient ainsi exprimer leur opinion dans la sérénité et sans restriction de participation, ce qui constitueraient une rupture d’égalité entre les électeurs du 1er tour par rapport à ceux du 2d.

Afin d’assurer l’égalité des électeurs et la sincérité des suffrages permettant d’élire les conseillers municipaux et communautaires de la prochaine mandature, il est demandé par la présente pétition :

- de proroger le mandat des conseillers municipaux et communautaires élus lors de la précédente mandature,

- d’annuler le 1er tour organisé le 15 mars 2020 et le processus électoral qui l'accompagne,

- de reporter les élections municipales et communautaires à une date ultérieure, postérieure à la maîtrise de la crise sanitaire.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !