Petition Closed
Petitioning Ministre de l’Agriculture et membres du Conseil de l’UE Agriculture

Dites non aux souffrances de millions de porcs en Europe ! #uneviemeilleure


173,480
Supporters

Avec la campagne "Une Vie Meilleure", CIWF France dévoile la réalité des élevages industriels de porcs en Europe. Des millions de cochons souffrent de leurs mauvaises conditions d'élevages, mais nous pouvons les aider !

Les cochons sont des animaux curieux, sociables et d'une intelligence comparable à celle des chiens et des chats.

La grande majorité d'entre eux (il y a près de 14 millions de cochons en France et 200 millions en Europe), sont élevés dans des conditions illégales et inacceptables.

Aidez-nous en signant cette pétition, qui demande aux ministres français et européens de s'engager à appliquer la législation européenne de protection minimale des porcs (Directive 2008/120/CE et 2001/93/CE), qui est intégrée en droit français depuis plus de 10 ans !

Les enquêtes menées par CIWF dans différents élevages en Europe confirment que les lois sont régulièrement bafouées et que des millions de porcs en souffrent :

* coupe systématique des queues et des dents, et castration sans anesthésie ni prise en charge de la douleur ;
* confinement dans des bâtiments surpeuplés, sur du béton nu ou sur caillebotis, sans paille, ce qui permettrait aux porcs de fouiller, comme ils le feraient dans la nature ;
* maintien des truies des cages. Elles n'ont pas suffisamment d'espace pour bouger et ne peuvent pas  prendre soin de leurs porcelets ;
* animaux laissés sans soin quand ils sont malades ou blessés.

La législation européenne pour la protection des porcs, également adoptée en France, compte parmi ses principaux points l'obligation de fournir aux animaux des matériaux manipulables comme la paille, l'interdiction de la coupe systématique des queues et l'obligation d'élever les porcs dans des bâtiments propres et confortables.

 

En soutenant la campagne "Une Vie Meilleure" et en signant la pétition qui demande aux autorités françaises et européennes d'appliquer la législation pour la protection des porcs, chacun de nous tient un rôle actif pour mettre fin à la souffrance de millions d'animaux.

Nous pouvons changer les choses, ils méritent une vie meilleure : signez la pétition et participez à la campagne. Merci.

Plus d'information :

www.ciwf.fr/porcs

www.facebook.com/ciwf.france

www.twitter.com/ciwf_fr

 

Des amis en Europe ? Demandez-leur de signer :

Version italienne

Version allemande

Version espagnole

Version néerlandaise

Version polonaise

Letter to
Ministre de l’Agriculture et membres du Conseil de l’UE Agriculture
Dans une grande majorité des élevages en Europe, dont la France, les porcs sont logés dans bâtiments sans enrichissement, sur des sols en caillebotis et béton nu, sans paille ou litière, et soumis à des mutilations douloureuses systématiques, en infraction à la directive européenne de protection des porcs.

Bien que les pays européens aient bénéficié de 11 ans pour se conformer à cette législation, ses dispositions ne sont pas correctement appliquées et les règles qu’elle impose sont régulièrement bafouées en Europe : des millions de porcs en souffrent chaque année.

Nous, signataires de cette pétition, sommes particulièrement inquiets d’apprendre que dans de nombreux pays européens :

• L’interdiction de procéder de façon routinière à la coupe des queues et au meulage des dents n’est pas respectée.
• L’obligation de fournir aux porcs de la paille ou d’autres matériaux manipulables pour leur permettre d’exprimer leur comportement naturel de fouille est ignorée.
• De nombreuses truies sont toujours maintenues pendant plusieurs mois dans d’étroites cases de gestation, malgré leur interdiction partielle dans toute l’Europe.

Nous voulons mettre fin à cette situation et que les élevages porcins respectent la loi.

Nous vous demandons instamment de mettre en œuvre toutes les actions nécessaires afin de vous assurer que la France respecte la Directive 2008/120/EC établissant des normes minimales relatives à la protection des porcs, et d’encourager vos homologues des pays de l’Union Européenne à faire de même.