Des masques, des tests, des soins pour tous

Des masques, des tests, des soins pour tous

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
jean ROCHER a lancé cette pétition adressée à Députes et à

Comme le COVID19, la grippe et le SIDA sont provoqués par un virus. Personne n'a jamais confiné toute une population pour traiter le virus du SIDA, les consignes universelles mises en place sont « couvrez vous » - pour protéger les autres – et lorsqu'il est possible, le dépistage et un traitement anti-viral mis en place au début de la maladie, sans attendre une fin qui échappe aux traitements.

Quatre pays dans le monde, dont le japon, ont appliqué ces principes, ils ont refusé le confinement mortifère à la chinoise, et mis en place une protection systématique de la population qui vaque à ses occupations habituelles avec le port d'un masque.  Comme vient de le décider le japon (le 6 avril) seuls peuvent être fermés, au cas par cas, pour limiter les contacts, les commerces non essentiels. Ce sont les seuls pays qui ont stoppé dès le départ la croissance exponentielle des décès.

Au vu des résultats nous réclamons la mise en place des politiques qui ont montré leur efficacité notamment au japon (125 millions d'habitant, 3eme économie mondiale... 54 morts au 30 mars - 67 au 6 avril !) et plus précisément :

1 – l'arrêt du confinement –  qui détruit la santé mentale et financière de nos concitoyens les plus démunis, et qui n'arrête pas la propagation du virus car un tiers de la population doit rester non confinée et en contact avec les deux autres tiers pour leur survie.

2 – le port d'un masque simplifié (type chirurgical) par tout adulte hors de son domicile - jusqu'à la mise en place du dépistage systématiqueCe masque a pour objectif de protéger les autres. Le gouvernement est responsable de la fourniture de masques de protection FFP pour toute personne soignante au contact des malades. Les autres mesures prophylactiques restent en vigueur (gel, désinfection, port de gants...)

3 – le test et un traitement antiviral des malades éventuels dès les premiers symptômes, et non pas à la fin quand il est trop tard. Tout médecin aura le droit de prescrire le traitement antiviral mis au point à Marseille. 

4 – une commission d'enquête parlementaire pour identifier la cause et les responsables du choix d'une politique de confinement à la chinoise, sans tests et sans protection, responsable de la mort de milliers de nos concitoyens et de la misère morale et financière des plus pauvres d'entre eux.

5 – l'indemnisation des préjudices subi par nos concitoyens du fait de cette politique.

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !