Accès au Centre aquatique de Beaupré à tous les citoyens de la Côte-de-Beaupré

Accès au Centre aquatique de Beaupré à tous les citoyens de la Côte-de-Beaupré

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Andrée JOYAL a lancé cette pétition adressée à Députée Émilie Foster et à

 Établis à Saint-Ferréol-les-Neiges depuis 10 ans, mon conjoint et moi, alors amateurs de natation longue distance en piscine, avons dû faire le deuil de cette activité sportive. L'idée de renouer avec ce sport nous a enthousiasmés au plus au haut point. Il y a déjà plus de 40 ans, notre ville d'origine, la ville de Tracy, située à l'est de  la Montérégie, a financé et inauguré un centre aquatique. Le principe d'utilisateur payeur a toujours été offert aux autres municipalités périphériques. Ainsi, toutes  les familles ont eu la possibilité de faire profiter à leurs enfants de cours de natation. Or, il semble à ce jour que cette possibilité sera refusée aux familles de cinq municipalités de la Côte-de-Beaupré ainsi qu'aux sportifs amateurs de natation.

En effet, le Centre aquatique qui verra le jour à  Beaupré devrait accueillir ses premiers utilisateurs en décembre 2021. Toutefois, le droit d'accès à ces installations sportives sera strictement réservé à trois municipalités: Beaupré, Saint-Joachim et Sainte-Anne-de-Beaupré. Pour des raisons diverses, les cinq autres municipalités n'ont pas adhéré financièrement au projet. Doit-on comprendre qu'elles n'y contribuent aucunement? Loin de là, car considérant le montant substantiel des subventions versées pour sa construction, soit près de 9 000 000$, dont près de 6 000 000$ provenant du gouvernement du Québec et 2 500 000 du Fonds éoliens de la MRC, les élus des trois municipalités mentionnées ci-haut sont fermement opposés au  principe d'utilisateur payeur pour les citoyens des cinq autres municipalités de la MRC. Ces subventions sont pourtant le fruit de taxes versées par TOUS les citoyens du Québec et de la Côte-de-Beaupré. Or il semble évident que toute la  population fait présentement les frais d'une guerre de clochers qui semble régner au sein de nos élus municipaux. La population de la MRC en subira les conséquences malheureuses, incluant celles de Beaupré, Saint-Joachim et Sainte-Anne-de-Beaupré.  En plus de créer une division au sein de la communauté de la MRC,  plusieurs citoyens de trois municipalités qui bénéficieront à ce jour du Centre aquatique semblent ignorer le fardeau fiscal que risquent de représenter les coûts annuels d'opération de ces installations, soit près de 700 000$. Le principe d'utilisateur payeur permettrait grandement de contribuer aux coûts d'opération, sans compter les dépassements de ceux reliés à  ce type de construction. Cette contribution non négligeable allégerait sans doute ce fardeau fiscal aux citoyens impliqués financièrement dans ce projet.

Par conséquent, considérant les faits présentés précédemment et pour la préservation de l'unité régionale de la MRC Côte-de-Beaupré, je demande à ce que le  principe d'utilisateur payeur soit  reconnu et offert de façon juste aux citoyens de Saint-Tite-des-Caps, Saint-Ferréol-les-Neiges, Château-Richer, L'Ange-Gardien et Boischatel. 

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !