Limiter la pression publicitaire de "Comme J'aime"

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Bonjour,

Cela fait maintenant des mois que nous sommes harcelé(e)s à chaque coupure publicitaire et sur n'importe quelle chaîne par la publicité "Comme J'aime" et ceci du matin au soir. Cela tourne au lavage de cerveau et crée un phénomène de malaise voire de honte lorsque vous avez vous-même une tendance au surpoids ("grossophobie" ou "fat-shaming").

Les autres sociétés spécialisées dans les programmes minceur comme Anaca 3, Weight Watchers ou XLS Medical (dont l'égérie est aussi une ex-Miss France) ne se permettent pas cette pression publicitaire qui crée une véritable culpabilisation. Non contents d'obtenir le succès escompté auprès du public féminin, une version spéciale homme vient maintenant d'être diffusée. Les enfants en seront-ils les prochaines cibles ?

Cette publicité n'est évidemment pas la seule à atteindre un tel taux de répétition (Carglass, Trivago...), mais à la différence de ces dernières, elle finit par revêtir un caractère au moins stigmatisant, si ce n'est discriminatoire.

Nous demandons donc au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) dont l'article 14 de la loi du 30 septembre 1986 modifiée lui confie "une mission de contrôle sur l’objet, le contenu et les modalités de programmation des communications commerciales diffusées par les services de communication audiovisuelle" d'empêcher le matraquage médiatique par les publicités blâmant les troubles morphologiques (comme le surpoids en l'espèce). 



Jeanne compte sur vous aujourd'hui

Jeanne DUBOIS a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil Supérieur de l'Audiovisuel: Limiter la pression publicitaire de "Comme J'aime"”. Rejoignez Jeanne et 1 207 signataires.