Victoire

Pour l'égalité des chances des enfants dans l'enseignement belge

Cette pétition a abouti avec 2 613 signatures !


La Flandre a décidé ce 22 mai 2020 de rouvrir complètement ses écoles maternelles et primaires suite à la crise du Coronavirus. La Fédération Wallonie-Bruxelles présente péniblement 1 jour de cours par semaine par enfant et ce pour les classes de première et sixième primaires. Les parents sont en droit de s'interroger sur l'égalité des chances offertes aux enfants francophones. 

Nous voulons que le Conseil National de Sécurité et le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, représenté par sa Ministre de l'Enseignement Caroline Désir, prennent leurs responsabilités et se battent pour l'éducation et le bien-être de leurs enfants. Les avis des experts en santé (tant physique que mentale) sont convergents et concluants. Les autorités compétentes doivent arrêter de se retrancher confortablement derrière une phobie irresponsable et infondée qui nuit au développement intellectuel, physique et psychique de la petite et moyenne enfance. 

Les parents se posent légitimement la question d'un manque de courage pédagogique. Les enfants sont des grandes victimes de ce confinement et nous voulons que cela cesse ! Nous demandons donc une reprise normale des cours en maternelle et en primaire à partir du 2 juin 2020 avec des conditions sanitaires réalistes et adaptées à des êtres humains de cet âge.



Alain compte sur vous aujourd'hui

Alain GOORDEN a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil National de Sécurité: Pour l'égalité des chances des enfants dans l'enseignement belge”. Rejoignez Alain et 2 612 signataires.