Pétition fermée

Nous sommes tous des Monique Koumate

Cette pétition avait 71 signataires


Nous sommes toutes et tous des Monique Koumate

Au Cameroun, mon pays natal, en 2016, je n’aurais jamais cru voir une telle atrocité. Une jeune femme enceinte est morte alors qu'elle se rendait à l'hôpital public Laquintinie à Douala, la capitale économique de notre pays.

L’information a très vite circulé sur les réseaux sociaux. Monique Koumate, 31 ans, a perdu la vie avant l'arrivée aux urgences. Aucun membre du personnel médical n’est venu tenter de lui porter secours ni de sauver ses deux bébés encore vivants. C’est sa sœur qui a extrait de son corps les jumeaux, avec un couteau, à même le sol. Mais aucun n’a survécu.

Certains disent qu'elle était déjà décédée avant son arrivée. Mais ne pouvait-on au moins pas essayer de sauver ses deux enfants ? En tant que femme africaine, je sais qu'on n'enterre jamais une femme enceinte sans l'avoir séparée de son bébé.

Cette situation n’est – hélas – pas la première et je crains qu’elle ne se reproduise encore et toujours.

Elle démontre, une fois encore, l’inégalité totale d’accès aux soins les plus élémentaires pour les plus fragiles et les plus démunis : non seulement il faut de l’argent pour pouvoir se soigner, mais en plus les situations urgentes ne sont pas traitées.

La santé publique doit absolument devenir une priorité pour le gouvernement camerounais afin que le droit élémentaire et imprescriptible à l’accès aux soins, pourtant érigé par l’Organisation Mondiale de la Santé et par le Préambule de la Constitution camerounaise, soit une réalité et non un vœu pieu.

Citoyens et ressortissants du Cameroun et du monde entier, nous devons alerter d’urgence nos responsables politiques et nos leaders publics afin que cela change et qu’il n’y ait plus de drames comme celui qu’ont vécu Monique Koumate et sa famille. Nous vous invitons à signer cette pétition et à la relayer autour de vous.

Angèle Apouma Céléguègne

Présidente de l’association socioculturelle Magnan Ma



Angèle compte sur vous aujourd'hui

Angèle Apouma Céléguègne a besoin de votre aide pour sa pétition “Citoyens camerounais: Nous sommes nous des Monique Koumate”. Rejoignez Angèle et 70 signataires.