Sauvez la classe de chant lyrique du conservatoire de Suresnes !

0 have signed. Let’s get to 1,000!


Nous, élèves de la classe de chant lyrique du Conservatoire de Suresnes, exprimons notre inquiétude et notre révolte face au souhait de la mairie de Suresnes de fermer notre classe de chant à la rentrée 2018. 

Nos excellentes professeures Laurence Malherbe (chanteuse lyrique) et Michèle Pondepeyre (pianiste accompagnatrice), toutes deux titulaires de leur poste, ont permis pendant des années à des dizaines d'élèves de se cultiver, de se former et d'atteindre pour certains d'entre eux un niveau professionnel, comme Dorothée Voisine, que les Suresnois connaissent bien, puisqu'elle a fréquemment chanté La Marseillaise lors des cérémonies officielles de la ville de Suresnes. Nous saluons leur professionnalisme et leur sensibilité artistique de grande valeur, qui ont permis cette année encore d'assurer la progression de leurs élèves, avec de très bons résultats aux examens de fin de cycle et des concerts salués par l'assistance.

Le chant lyrique est par ailleurs une discipline majeure de la musique classique, et son enseignement à haut niveau dans notre établissement contribue au rayonnement culturel de la ville de Suresnes comme du département des Hauts-de-Seine.  

Ainsi, la fermeture pure et simple de la classe annoncée pour des raisons budgétaires est incompréhensible alors qu'il s'agit d'une discipline essentielle à tout conservatoire ambitieux, que la classe est excellente de niveau comme de réputation et qu'elle attire chaque année de nouveaux élèves motivés. D’autres solutions privilégiant une augmentation des recettes peuvent tout à fait être envisagées, plutôt qu'une fermeture brutale d'une classe entière, pénalisant à la fois les élèves, les professeures et la ville de Suresnes.

Dans un contexte de menace globale sur les enseignements et activités culturelles qui touche également d'autres conservatoires de la région, nous refusons avec force le démantèlement du conservatoire de Suresnes au nom de l'austérité budgétaire. Si cette politique touche aujourd'hui la classe de chant, qu'en sera-t-il de l'avenir des autres classes du conservatoire et de l'enseignement de la musique, si essentiel pour la formation de jeunes et d'adultes cultivés et épanouis ?

Nous demandons au maire de Suresnes, M. Christian Dupuy, et à son adjoint délégué à la Culture, M. Jean-Pierre Respaut, de revenir sur cette décision de fermer notre classe, et d'envisager d'autres solutions qui montreront leur attachement à un enseignement musical local de qualité. 



Today: Classe de Chant Lyrique du Conservatoire de Suresnes is counting on you

Classe de Chant Lyrique du Conservatoire de Suresnes needs your help with “Christian Dupuy: Sauvez la classe de chant lyrique du conservatoire de Suresnes !”. Join Classe de Chant Lyrique du Conservatoire de Suresnes and 871 supporters today.