Pour un candidat unique de toute la gauche en 2017!

5,426
Supporters

S’il y a 2, 3 ou 4 candidatures de gauche à la présidentielle, ce sera le désastre le soir du 23 avril 2017 à 20h. Nous n’aurons que nos larmes, notre colère et notre impuissance face au sinistre choix entre le « Front National » et « Les Républicains ». Pacte de responsabilité, CICE, lois Macron, El Khomri anti code du travail et autres déchéance de nationalité de François Hollande et Manuel Valls nous ont conduit là, en tournant le dos aux espoirs de mai-juin 2012. Ils ont créé une rupture avec l'électorat de gauche qui s'abstient. Cinq scrutins perdus depuis 2012 et nul n’en profite : toute la gauche en paie le prix. Un choix entre LR et FN au 2° tour c'est une déroute aux législatives de juin. Quand la gauche va à droite, la  droite va encore plus à droite et s'amplifie la pression de l’extrême droite. Il suffit de lire leur programme : ce sont les plus démunis qui en subiront les effets.

Pourtant ce n’est pas foutu. La gauche est toujours forte si elle s’unit. On peut encore gagner en 2017.


On l’a vu au premier semestre 2016, avec la grande mobilisation largement majoritaire dans l’opinion, dans les syndicats, la gauche et dans la jeunesse contre la loi El Khomri. La gauche peut être présente au second tour autour d’un candidat qui la rassemble et lui ressemble.
Une plateforme commune ? C’est à notre portée. Nous défendons ensemble, le social au cœur, une hausse significative des petits salaires et des petites retraites, la redistribution des richesses d’abord, une réforme fiscale et bancaire, le droit du travail, les revendications de la jeunesse et des femmes, la transition écologique, la VIème République et l'Europe démocratique et sociale.


Primaires des écologistes en octobre, appel du Parti communiste à une candidature commune, « primaire citoyenne » ouverte les 22 et 29 janvier … Tout cela doit converger si l’orientation et les candidatures de Hollande et Valls sont écartées et battues : on peut majoritairement choisir, à temps, une candidature unique sur une plateforme commune.


Non seulement on le peut, mais on le doit.
Comme des millions d’électeurs de gauche qui ne se résignent pas, qui veulent se mobiliser et imposer, cette fois, un grand quinquennat de transformation sociale profonde et réussie.


Assez de dispersion! Candidature unique, plateforme commune : c’est la condition pour gagner! Disons-le ensemble !

 

Premiers signataires :
Marie-Christine Aragon (Conseillère départementale) ; Léa Bonnet (Syndicaliste étudiante) ; Grégory Brasseur (Agent technique d'immeubles) ; Johan Cesa (Conseiller régional) ; Tuncay Cilgi (Syndicaliste) ; Martin Duboc (Sapeurs-pompiers) ; Cyril Escoffier (Syndicaliste étudiant) ; Sybille Fasso (Conseillère d'arrondissement de Paris) ; Gérard Filoche (Inspecteur du travail) ; Manuel Gouthière (informaticien) ; Valérie Guiller (Agent technique territorial) ; Jean-Yves Lalanne (Maire de Billère) ; David Lopez (Syndicaliste fonction-publique) ; Ivan Mazas-Cuadro (Vigneron) ; Btissam Mnari (Juriste) ; Natacha Nève (Responsable syndicale fonction territoriale) ; Eric Thouzeau (Conseiller Régional) ; Claude Touchefeu (Conseillère municipale de Toulouse) ; Nicole Vignote (Artiste) ; Nicolas Vincent (Syndicaliste, ex Petroplus) ; 

 

This petition will be delivered to:
  • partis de gauche et aux écologistes.


    JEAN-ALAIN MAZAS started this petition with a single signature, and now has 5,426 supporters. Start a petition today to change something you care about.