Let's Officially Name the Canada jay Canada's National Bird

Let's Officially Name the Canada jay Canada's National Bird

0 have signed. Let’s get to 15,000!
At 15,000 signatures, this petition becomes one of the top signed on Change.org!

 

Why Canada Should Have a National Bird

Pourquoi le Canada devrait-il avoir un oiseau emblème (complete translation below)

Birding (AKA birdwatching) continues to be one of the fastest-growing hobbies in North America.   One in five Canadians spends an average of at least 133 days a year watching, monitoring, feeding, filming, or photographing the 450 or so different kinds of birds in our country.   It almost doubles the 70 days a year Canadians spend gardening.   More than a quarter of our households have installed feeders and birdhouses in our backyards and almost ten percent of us have bought bird identification books and binoculars and taken trips specifically to see birds and attend hundreds of bird festivals all over North America.  That is big bucks for our economy!    

But it’s not just about the money!    Birds do a lot for humans.   They eat pests, pollinate our plants and crops, disperse seeds; their eggs and meat (yes, chickens are birds!) feed us and their feathers keep us warm.   They have even helped us win wars by teaching our military about flight, camouflage, sentry systems, and acting as vital message carriers.  Birds have saved human lives not just by serving as literal ‘canaries in coal mines’ but also by globally warning us of other environmental health hazards such as carcinogenic pesticides and industrial by-products.   

However, we also celebrate birds because of their intrinsic value.   Who can deny that birds entertain us in so many ways with their beauty, their song, and their flight?  How many great writers, artists, filmmakers, and even aviators and astronauts were inspired by these amazing unique creatures?!    In short, a world without birds will not just be a biologically diminished world but also an emotionally diminished one.  And if we lose our birds, we will lose ourselves.

Wikipedia’s List of National Birds indicates that 106 of the world’s 195 countries have official birds.  But Canada is not listed --  we do not have one!   Yet our country does have national symbols – the beaver, the maple tree, and two sports.  We’ve even got a national horse!   But alas --- no official bird. 

The world is full of symbols, whether it be sports uniforms, company logos, or even traffic signs.  But an official bird would not only represent all of those wonderful things that birds do for us, but also symbolize the very nature of Canadians as being the friendly, hardy, and intelligent people that many folks in the world have come to see us. 

Why Our National Bird Should be the Canada Jay

In no order of importance, here are no fewer than seventeen reasons (some arguably more laudable than others) why the Canada Jay would be a great choice for the national bird of Canada. It is:

1) Found in all thirteen provinces and territories.

2) A member of the jay and crow family, arguably the smartest birds on the planet;

3) Not an official bird species for any of the ten provinces and recognized territories nor any other country

4) Very hardy, like all Canadians, having highly adapted to living in very cold regions and nesting in temperatures of -30 C;

5) A year-round resident, i.e. not a “snowbird” like the Common Loon;

6) A bird with strong cultural significance for many of Canada’s First Nations. The widely used name, “whiskyjack,” is derived from one of the Canada Jay’s names in the Algonquian family of languages, quite likely wîskicahk, one of the words used in Cree. “Whiskyjack” is one of very few English vernacular names for a Canadian bird species borrowed from an indigenous language, and the only one in common use today.

7) The first bird, and perhaps the only bird, to greet thousands of explorers, fur trappers, prospectors, settlers, and First Nations folk, around their campfires in the dead of chilly Canadian winters;

8) Not an endangered species, and thus not at a serious risk of disappearing;

9) A bird that figures prominently in the boreal forest ecological zone, constituting a vast and distinctive part of our country.

10) Not a hunted species, so not shot by Canadians;

11) Like all Canadians, extremely friendly toward humans and conspicuous residents of our national and provincial parks from coast to coast;

12) A species that could not have a better name for the national bird, as it is now, once again, officially called the Canada Jay in English (and “mésangeai du Canada” in French).

13) Not regarded as an obnoxious or nuisance species;

14) Not likely to be confused with any other bird species;

15) Not a circumpolar species, i.e. not found in other northern countries (as is the Snowy Owl);

16) Not flamboyantly coloured and so easily reproducible in logo format;

17) Chosen as the official logo bird of the historic International Ornithological Congress in Ottawa in 1986; it was “the most Canadian bird” they could find!

--- David M. Bird, Ph.D.

Emeritus Professor of Wildlife Biology, McGill University

Pourquoi le Canada devrait-il avoir un oiseau emblème

L'observation d’oiseaux est l’un des loisirs dont la croissance est la plus rapide en Amérique du Nord. Un Canadien sur cinq passe en moyenne au moins 133 jours par année à observer, nourrir, filmer ou photographier les quelque 450 espèces d'oiseaux présentes au pays. C’est presque le double des 70 jours par an que les Canadiens passent à jardiner. Plus d'un quart de nos ménages ont installé des mangeoires et des nichoirs dans leur cour arrière et près de dix pour cent d'entre nous ont acheté des livres d'identification des oiseaux et des jumelles en plus de voyager spécialement pour observer les oiseaux et assister à des centaines de festivals d'oiseaux partout en Amérique du Nord. C'est beaucoup d'argent pour notre économie!

Mais ce n’est pas seulement une question d’argent! Les oiseaux offrent beaucoup de services aux humains. Ils mangent des parasites, pollinisent nos plantes et nos cultures, dispersent les graines, leurs œufs et leur viande (oui, les poulets sont des oiseaux!) nous nourrissent et leurs plumes nous tiennent au chaud. Ils nous ont même aidés à gagner des guerres en enseignant à nos militaires le vol, le camouflage, les systèmes de sentinelles et en agissant comme des porteurs de messages essentiels. Les oiseaux ont sauvé des vies humaines non seulement en servant littéralement de « canaris dans les mines de charbon », mais aussi en nous avertissant au niveau mondial d’autres risques pour la santé environnementale tels que des pesticides cancérigènes et des sous-produits industriels.

Nous célébrons également les oiseaux pour leur valeur intrinsèque. Qui peut nier que les oiseaux nous divertissent à bien des égards par leur beauté, leur chant et leur vol? Combien de grands écrivains, artistes, cinéastes et même aviateurs et astronautes ont été inspirés par ces étonnantes et uniques créatures?! En bref, un monde sans oiseaux ne serait pas seulement un monde biologiquement diminué, mais aussi un monde émotionnellement appauvrit. Si nous perdons nos oiseaux, nous nous perdrons.

La liste Wikipédia des oiseaux nationaux indique que 106 des 195 pays du monde ont des oiseaux officiels. Mais le Canada ne fait pas partie de cette liste - nous n'en avons pas! Pourtant, notre pays a des symboles nationaux - le castor, l'érable et deux sports. Nous avons même un cheval national! Mais hélas, pas d'oiseau officiel.

Le monde regorge de symboles, qu'il s'agisse d'uniformes de sport, de logos d'entreprise ou même de panneaux de signalisation.

En plus de représenter toutes les choses merveilleuses que les oiseaux font pour nous, un oiseau emblème pourrait symboliser la nature même des Canadiens en tant que gens amicaux, courageux et intelligents, ce que plusieurs personnes dans le monde voient en nous.

Pourquoi notre oiseau emblème devrait être le Mésangeai du Canada

Sans ordre d'importance, voici pas moins de dix-sept raisons (certaines plus louables que d'autres) pour lesquelles le Mésangeai du Canada serait un excellent choix pour l'oiseau emblème du Canada.

1) L’oiseau se retrouve dans les treize provinces et territoires;

2) C’est un membre de la famille des geais et des corbeaux, parmi les oiseaux les plus intelligents de la planète;

3) Ce n’est l’oiseau emblème d’aucune des dix provinces ou trois territoires, ni d’aucun autre pays;

4) Comme tous les Canadiens, il est résilient et parfaitement adapté à vivre dans des régions très froides et peut même nicher à des températures de -30° C;

5) En tant que résident à l'année longue, il ne nous quitte pas en hiver comme le huard;

6) C’est un oiseau à forte valeur culturelle pour de nombreuses Premières Nations du Canada. Le nom largement utilisé, « whiskyjack », est dérivé d’un mot de racine algonquienne, très probablement wîskicahk, un mot utilisé par les Cris. « Whiskyjack » est l'un des très rares noms vernaculaires anglais d’une espèce d'oiseau du Canada emprunté à une langue autochtone et le seul couramment utilisé encore aujourd'hui;

7) Il est le premier oiseau, et souvent le seul, à visiter des milliers d'explorateurs, trappeurs, prospecteurs, colons et membres des Premières Nations autour de leurs feux de camp au cœur des rudes hivers canadiens;

8) Ce n’est pas une espèce menacée, et donc pas à risque sérieux de disparition;

9) Il est une espèce représentative de la zone écologique de la forêt boréale, qui constitue une part importante et distinctive de notre pays;

10) Ce n’est pas une espèce chassée;

11) Extrêmement amical envers les humains (comme tous les Canadiens!), il est un remarquable résident de nos parcs nationaux et provinciaux d'un océan à l'autre;

12) Cette  espèce  ne pourrait pas avoir un meilleur nom comme oiseau emblème, puisqu'elle est maintenant officiellement appelé « Canada Jay » en anglais et Mésangeai du Canada en français;

13) Il n’est pas considéré comme espèce désagréable ou nuisible;

14) Il est peu susceptible d'être confondu avec d'autres espèces d'oiseaux;

15) N’étant pas une espèce circumpolaire, il est introuvable dans l’Ancien Monde (contrairement au Harfang des neiges);

16) Sans couleurs flamboyantes, il est par conséquent facilement reproductible en format logo;

17) Oiseau officiel du logo du Congrès ornithologique international à Ottawa en 1986, c'était « l'oiseau le plus canadien » que les organisateurs aient pu trouver!

--- David M. Bird, Ph.D.

Professeur émérite de biologie de la faune, Université McGill

 

 

 

0 have signed. Let’s get to 15,000!
At 15,000 signatures, this petition becomes one of the top signed on Change.org!