Touche pas à mon guichet SNCB !

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Un bref historique : en 2008, il y avait plus de 200 gares dotées de guichets (sur un total de 554 gares sur le pays). En 2018, ce nombre était ramené à 135 et avec la proposition de la direction validée par le Conseil d’Administration ce nombre serait tombé à 91.

Grâce à la réaction rapide et ferme des syndicats et des associations de voyageurs, les plans de la société de fermer 44 guichets et de réduire l’amplitude d’ouverture de 37 autres ne sont plus aussi certains. Nous avons constaté un élan de solidarité sans précédent dans toute la population afin de maintenir leurs guichets.

Le guichetier est le premier ambassadeur de la SNCB dans la gare. Il ou elle est la personne qui permet d'avoir la bonne information tarifaire, horaire, correspondance, ... et une aide à l'achat pour les plus sensibles à la fracture numérique. Au guichet, c’est le service public, tout le monde est mis sur un pied d’égalité !

Le guichetier, c’est aussi le contact humain et leur présence rassure. Sans eux, c'est une charge de travail qui se répercute sur d'autres travailleurs (accompagnateurs de train, guichetiers des grandes gares, Call Center, ...) et sur les voyageurs qui doivent assurer eux-mêmes le service.

De plus, 77 emplois seront supprimés. Chaque aîné qui part et qui n’est pas remplacé, c’est un jeune qui n’est pas embauché.

Pour toutes ces raisons, nous demandons l’annulation de la décision du Conseil d’Administration de fermer 44 guichets et de réduire l’amplitude de 37 autres.

Si vous souhaitez nous soutenir, signez la pétition !

NAVETTEURS.BE - CSC-TRANSCOM

CSC SENIORS - CSC JEUNES