Ne tuez pas dans l'oeuf les projets de 350 000 micro-entrepreneurs !

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !


Le Gouvernement prévoit une hausse immédiate de 5% sur les cotisations des micro-entrepreneurs au régime libérale, aujourd'hui nous lançons cette mobilisation citoyenne pour dire que cette augmentation est inacceptable et qu'elles met en danger l'avenir de centaines de milliers de micro-entrepreneurs ! 

En effet cette augmentation de 5% de cotisations met gravement en péril l’activité de +350.000 micro-entrepreneurs au régime libéral, alors que la crise sanitaire nous place déjà en situation économique fragile. Cette décision injuste du Gouvernement plongerait un peu plus dans la précarité de nombreux indépendants.

Ce projet de décret risque d'être prochainement mis en application, et ceci  de manière unilatérale, sans concertation avec les indépendants concernés.

Voici un exemple concret afin de mieux visualiser l'impact qu'aurait une telle hausse sur nos activités : 

Prenons un micro-entrepreneur exerçant une activité libéral qui facturerait 34 000 euros par an.

Avec le taux de cotisation actuellement fixé à 22% il paye 7480 euros de cotisations par an. 

Après la réforme et l'augmentation de +5 points qui fixera le montant des cotisations à 27% il va maintenant devoir payer plus de 9 800 euros par an, soit un manque à gagner de près de 150 euros par mois. 

Cette hausse de charges représente un coût de 1700€ par an pour les micro-entrepreneurs concerné, soit un mois de salaire complet en moins ce qui est une considérables perte de pouvoir d'achat. 

Cette hausse apparaît d’autant plus injuste dans un contexte  du “quoi qu’il en coûte”, où le Gouvernement promettait d’aider tous les acteurs économiques à traverser la crise actuelle, et où, finalement les plus petits des entrepreneurs sont les grands oubliés. 

Et ce n'est pas tout ! Voici également ce que nous apprend l'article du Figaro (le lien complet est disponible en pied de page de la pétition) : 

“Les micro-entrepreneurs au régime libéral découvrent qu’ils n’ont cumulé aucun droits  à la retraite ces 3 dernières années, alors même qu’ils payent leurs cotisations…” Citation de l'article du Figaro 

En effet le Gouvernement justifie cette augmentation de cotisations sans précédent, en expliquant  aux independants concernés, que leurs cotisations des 3 dernières années n’ont finalement pas alimenté leur caisse de retraite.

Cette information est totalement aberrante, incompréhensible, pour les indépendants qui sont mis devant le fait accompli. Cette situation révèle à minima un défaut de suivi de financement du régime retraite des indépendants, et un manque de transparence et d’informations.

Par ailleurs, nous pouvons nous pouvons nous interroger sur le caractère potentiellement illégale de ce décret sur les aspects rétroactivité, et obligation de cotisation et surtout de Droits à la retraite


Nous sommes révoltés par : 

L’impréparation du Gouvernement qui ne remarque pas les déficits pendant trois ans et décide du jour au lendemain d'assommer les indépendants avec une hausse de plus de 5 points sans aucune consultation. Soit c’est de l’amateurisme, soit de la dissimulation d’informations sur nos droits.

Le chantage, exercé sur nos droits à la retraite contre une acceptation d’une hausse de cotisations jamais vue, “si vous ne payez pas vous n’aurez plus de retraite”

Le caractère potentiellement illégal d’une telle décision sur le plan juridique . Décision que nous n’hésiterons pas à contester devant les juridictions compétentes si le Gouvernement s’entête dans ce choix contraire à l’État de droit.  

En conséquence, nous appelons le Gouvernement à annuler immédiatement cette hausse de cotisations et à engager un véritable processus de consultation avec les petits entrepreneurs pour assurer la pérennité de notre régime sans mettre en danger l’avenir de nos activités professionnelles. 


N’oublions pas que soutenir les petites entreprises en cette période difficile où le confinement met en danger tellement d’activités c’est soutenir activement le redémarrage de l'économie Française, de la croissance et de la lutte contre le chômage, le Gouvernement ne doit pas abandonner sur le bord de la route plus de 350 000 personnes ! 

La situation est urgente, il ne nous reste plus beaucoup de temps pour empêcher cette augmentation de cotisation qui aura un effet dévastateur pour l’économie du pays.

Travailleur indépendant ou citoyens, mobilisons-nous pour sauver l’avenir de centaines de milliers de travailleurs indépendants de France !  


Signez la pétition et partagez la massivement autour de vous pour convaincre le Gouvernement d’abandonner cette réforme injuste et enfin mettre en œuvre des mesures concrètes pour soutenir les petits entrepreneurs !

Un pour tous, tous Poussins !

Adrien Sergent et Frédéric Lossignol

Co-fondateurs du Mouvement des Poussins 

Pour en savoir plus sur le Mouvement des Poussins et de notre mobilisation citoyenne :

Rejoignez nous sur notre page Facebook : http://www.facebook.com/LesPoussinsAutoEntrepreneurs

Suivez nous sur Twitter #PiouPiou : http://www.twitter.com/defensepoussins 

Lien de l'article du Figaro du 14 Janvier 2021 : https://www.lefigaro.fr/social/hausse-de-cotisations-sociales-en-vue-pour-350-000-auto-entrepreneurs-20210114