Augmentez les Salaires des Femmes!pour une Retraite plus juste: Travail égal Salaire égal.

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Quel crime avons-nous commis pour avoir des salaires et des pensions inférieures aux hommes ? d’être née femme ?

Depuis mardi 5 novembre  à 16 heures 47 et jusqu'à la fin de l'année, nous travaillons gratuitement. De plus le gouvernement dans sa réforme des retraites à venir nous dit « qu’un euro cotisé nous donnera les mêmes droits » en prenant l’ensemble de nos salaires d’une carrière pour le calcul de nos futures pensions (pension à la carte).

Certainement oui ! pour les hommes et les femmes à haut revenu, ils n’auront pas à se soucier de leur niveau de pension.

Peut-on en dire de même pour les femmes seules /en couple, en situation de précarité ? la carrière d’une femme peut être semée d’embûches (maternité, temps partiel imposé, féminicides, l’invalidité, le handicap etc.) contrairement à l’homme qui est très souvent linéaire.

Peut-on en dire de même pour les salariés (à temps partiel subi, les privés d’emploi, les personnes en situation de handicap etc.)? d’autant plus qu’ils ne sont pas responsables de la santé financière des entreprises. Le système de retraite actuel, en prenant en compte les 25 meilleures années pour les salariés du privé et les 6 derniers traitements des fonctionnaires dans le calcul de retraite, permet de neutraliser certaines périodes (maternité/adoption, temps partiel, chômage etc.) et de préserver un certain niveau de pension.

Cette réforme fait disparaître la notion de retraite à taux plein ainsi que l’âge de départ. Le futur retraité connaîtra son niveau de pension qu'à la liquidation de ses droits( système à prestation définie). Le calcul de cette dernière tiendra compte de l'espérance de vie, de la situation économique mais aussi de la carrière de chaque travailleur. Pour les salariés, le niveau des salaires mais aussi le déroulement de carrière est fonction de la relation d'autorité entre employeur- salarié ...

En 2019, les femmes sont toujours victimes d’une inégalité de traitement sur le marché du travail. Discriminations salariales, travail à temps partiel subi, plus forte exposition au chômage, absence d’évolutions de carrière, surendettement etc, les conduisent à accepter des revenus inférieurs à ceux des hommes.

Avec l’inégalité salariale, l’allongement de la durée de cotisation, nous les femmes seront les premières victimes de la retraite à points : une femme n’a pas la même situation sociale, le même salaire ni la même carrière qu’un homme.

Nous ne pouvons continuer à accepter la précarisation des femmes dans notre société et dans le monde.

C’est pour toutes ces raisons nous vous demandons de signer massivement cette pétition, pour stopper les inégalités salariales, l’abandon du projet de réforme des retraites afin d’éviter la paupérisation des femmes et l’ensemble des personnes en grande précarité.