Contre la suppression de l'option théâtre au lycée Frédéric Bazille (Agropolis)

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


L'option théâtre du lycée Frédéric Bazille (Agropolis) de Montpellier va éminemment disparaître. L'établissement, dès l'année prochaine, réduira la durée de l'option à deux heures au lieu de trois (nous jugeons très insuffisant le temps qui nous sera dés lors imposé) et interdira l'accès aux élèves de seconde à l'option, afin qu'elle disparaisse d'ici deux ans. Il faut rappeler que notre lycée est un lycée général et technologique, géré à la fois par l'Education Nationale (classes de secondes, S SVT et de ES) et par le ministère de l'Agriculture et de l'Environnement (classes de secondes EATDD - Ecologie Agronomie Territoire et Développement Durable -,  S EAT - Ecologie Agronomie Territoire - et filière technologique STAV - Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant). Notre lycée ne propose donc pas de classes de filière littéraire qui justifierait peut-être l'option théâtre. Cependant, l'option est très dynamique et chaque classe est concernée.

Nous sommes depuis l'année dernière une vingtaine d'élèves à avoir choisi cette option et à mener des projets ambitieux (participation l'année dernière au projet La Mêlée dans le cadre duquel nous avons monté une pièce avec un lycée de Toulouse et un lycée de Castelnaudary, élaboration cette année d'un spectacle que nous présenterons au théâtre Jean Vilar dans le cadre du festival La Cour des Arts). Cette option représente pour nous une ouverture culturelle importante et indispensable dans un lycée plutôt scientifique et nous ne pouvons pas accepter qu'elle soit supprimée, étant donné qu'elle est notre seul moyen de pratiquer une activité artistique et a priori littéraire et de la faire valoir puisqu'elle compte pour le bac.

Nous réclamons donc l'abandon du projet de suppression de notre option, parce que la culture doit être accessible à tous quelle que soit la filière que nous avons choisie, parce que notre option a sa place dans un lycée dispensant surtout des enseignements scientifiques et surtout parce que notre option est essentielle à l'épanouissement des élèves qui l'ont choisie et qui seraient amenés à la choisir dans les années à venir. Pour ces raisons, nous vous invitons à nous soutenir dans notre combat. Ensemble, protégeons le droit à la culture qui, comme nous pouvons malheureusement le constater, est sans cesse menacé.



Aurore compte sur vous aujourd'hui

Aurore CHAUVET a besoin de votre aide pour sa pétition “Béatrice Gille: Contre la suppression de l'option théâtre au lycée Frédéric Bazille (Agropolis)”. Rejoignez Aurore et 139 signataires.