Petition Closed

À travers cette pétition nous demandons le statut d’ « être vivant » pour les animaux ; la création de nouvelles lois ainsi que des peines plus sévères et appliquées sans complaisance aux personnes maltraitant un animal et l’interdiction formelle de diffusion de vidéo de torture envers les animaux.

Il est inadmissible de constater qu’aujourd’hui les tortionnaires des animaux bénéficient de « circonstances atténuantes » lors de leur procès (lorsqu’il y en a un ; qu’en est-il de des cruautés restantes dans l’ombre ?). En effet, la souffrance des animaux n’est pas assez prise en compte. Pour revenir sur les textes juridiques déjà existants l’article 7 de la déclaration universelle des droits de l’animal relate que « tout acte impliquant sans nécessité la mort d'un animal et toute décision conduisant à un tel acte constituent un CRIME contre la vie ». De l’assassinat d’un Homme à celui d’un animal il n’y a qu’un pas ; pensez-vous qu’il y ait une réelle égalité entre les peines encourues pour avoir tué un Homme et pour avoir tué (suite à de nombreuses maltraitances) un animal ?

Nous n’obligeons personne à aimer les animaux, mais le respect de ceux-ci est primordial. Les crimes envers eux sont abjects ; ils sont de plus en plus nombreux à être maltraités, brûlés, mutilés, abandonnés, laissés sans nourriture, sans soins, sans attention, sans libertés, sans abris, sans amour et affection… Il y a également de plus en plus de trafics de chiens, de tests et expériences fait sur de multitudes d'espèces, de modes d'abbatage non conforme au bien-être de l'animal, d'habits créés avec de la fourrure animal etc... Il ne faut pas perdre de vue qu’un animal ne pleure pas, il souffre en silence. Ils ressentent la douleur, tant physique que mentale, lorsqu’on malmène un animal il subsistera en lui des séquelles à vie. Avant d’être des Hommes il faudrait avoir un peu d’humanité. La cause animale est un combat qui continu…

Merci à tous de participer à la construction d’une société meilleure.
Justine.C

Letter to
Premier ministre, Président, Ministre de l'agriculture, agroalimentaire et de la forêt Jean-Marc Ayrault, François Hollande, Stéphane de Foll
Attribuez des sanctions plus strictes pour les tortionnaires d'animaux