Les nouvelles des enfants placés

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Un conflit familial, un problème de santé passager…, devient le motif des       placements provisoires de vos enfants.

L’entrée des enfants dans les services de l’Aide sociale à l’enfance (ASE),       déclenche des procédures qui rendent leur sortie improbable.

Les psychologues de l’ASE vous inventent des symptômes à caractère sexuel, les éducateurs attribuent à vos enfants des propos visant à confirmer les allégations du psychologue. La direction de l’ASE fait des « signalements d’enfants en    danger » juste avant chaque audience du juge des enfants. Vous subissez des calomnies, des harcèlements sociaux, judiciaires et financiers incessants qui vous poussent au suicide ou à l’abandon de vos enfants.

Vos enfants circulent sous les manteaux, et subissent des violences et des abus de tous genres. Ils rapportent 8000 € par mois, payés par les contribuables, en plus des quêtes et parfois des rackets organisés par l’ASE à leurs dépens.

Vos enfants seront mis à la rue à leurs 18 ans, sans diplômes, ni qualifications et passeront le restant de leur vie dans des hôpitaux psychiatriques ou deviendront des sans-abris et des clochards, ou bien souvent ils fonderont une famille et au moindre problème, on placera leurs enfants.

Mes 2 garçons sont placés à l’ASE en juin 2011 pour 4 mois dans le cadre d’un divorce. A l’époque ils avaient un et de trois ans. Nous sommes en septembre 2020, non seulement mes enfants ne sont toujours pas revenus à la maison, mais aussi je n’ai eu aucun droit de visite avec eux depuis 2015. Par ailleurs, je n’ai aucun problème social ni de santé ni de la justice

Il y a chaque année près de 400 000 enfants placés en France. Accepter les faits ? Ou agir ?

Ma pétition : https://www.change.org/p/les-enfants-plac%C3%A9s

Ma chaîne "YouTube" : https://www.youtube.com/channel/UCsCqrEjU4lXzcbhHvP6nxDA

Twitter: https://twitter.com/ziya_dali

Facebook : https://www.facebook.com/Lanceur-dalerte-179723692609102/?ref=settings